le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Tu ne peux pas voyager sur un chemin sans être toi-même le chemin

Bouddha

Le premier ennemi à combattre est à l'intérieur de soi. Souvent, c'est le seul.

Christine Orban

La maladie, sa racine hébraïque « malaha » le révèle, consiste à tourner en rond.

Christiane Singer

Quand ton esprit n’est pas encombré de choses inutiles, c’est la meilleure saison de la vie.

Wu-men

Nous sommes dans l’inconcevable, mais avec des repères éblouissants.

René Char

De votre ami dites du bien ; de votre ennemi, ne dites rien.

Proverbe anglais

On crée pour se compléter.

Henri Delacroix

Il faut toujours viser la lune car, même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles.

Oscar Wilde

A la fin de chaque vérité il faut ajouter que l’on se souvient de la vérité opposée.

Pascal

Chacun de nous est sans limites ; chacun de nous est inévitable ; chacun de nous avec son droit sur la Terre.

Walt Whitman

Le réveil d’une bactérie congelée pendant 120.000 ans

Après 120.000 ans passés dans un glacier du Groenland, à plus de 3.000 mètres de profondeur, une nouvelle espèce bactérienne a été ‘réveillée’ en laboratoire. Herminiimonas glaciei, c’est son nom officiel, a été patiemment réchauffée par une équipe de l’Université de Pennsylvanie (Etats-Unis), d’abord à 2°C pendant 7 mois puis à 5°C pendant plus de quatre mois. Les chercheurs ont vu alors leurs efforts récompensés par l’apparition de petites colonies bactériennes de couleur brune.
Mesurant moins d’un micromètre de long, cette bactérie est vraiment un tout petit microbe, plusieurs dizaines de fois plus petite qu’une bactérie comme Escherichia coli, précisent la microbiologiste Jennifer Loveland-Curtze et ses collègues. Ce genre de bactéries passe à travers les filtres et peut échapper aux tentatives de détection des chercheurs.
Dans des conditions de vie extrêmes, cette ultra petite taille serait un atout pour survivre. Ainsi, dans les glaces millénaires du Groenland, H. glaciei aurait survécu dans des veines liquides subsistant entre les cristaux de glace et dans le film liquide formé à leur surface. Une micro-niche dans laquelle la bactérie peut se déplacer grâce à son flagelle (sorte de petite queue servant à la propulsion).
L’équipe de l’Université de Pennsylvanie a extrait plusieurs espèces bactériennes des échantillons de glace prélevés dans un glacier du Groenland, toute de taille inférieur à un micromètre. L’existence de ces microorganismes renforce les recherches des exobiologistes qui considèrent que de telles formes de vie pourraient exister sur d’autres planètes.
Ces travaux sont publiés dans la dernière édition de l’International Journal of Systematic and Evolutionary Microbiology.

Date de la dépêche : 15 juin 2009

Auteur : Cécile Dumas

Source : Sciences-et-Avenir.com

Mentions légales