le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Ce qu’on ne veut pas savoir de soi-même finit par arriver de l’extérieur sous forme de destin.

C.G. jung

Je ne m´attends pas à trouver un saint aujourd´hui. Si je pouvais seulement trouver un sage, je m´en contenterais.

Confucius

Notre peur la plus profonde n’est pas que nous ne soyons pas à la hauteur, Notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au-delà de toute limite, C’est notre propre lumière et non pas notre obscurité qui nous effraie le plus.

Nelson Mandela

L´homme pressé cherche la porte et passe devant.

Goethe

Ce dont vous avez besoin se présentera à vous si vous ne désirez pas ce dont vous n’avez pas besoin.

Nisargadatta Maharaj

J'aime mieux forger mon âme que la meubler.

Montaigne

La violence est ce qui ne parle pas.

Gilles Deleuze

Il y a beaucoup de gens dont la facilité de parler ne vient que de l'impuissance de se taire.

Edmond Rostand

La santé dépend plus des précautions que des médecins.

Bossuet

Souvent au lieu de penser on se fait des idées

Louis Scutenaire

En Egypte, on buvait du vin médicinal il y a plus de 5 000 ans

Science et Vie aborde brièvement les travaux de Patrick McGovern, de l’université de Pennsylvanie (Etats-Unis), qui « a étudié le résidu d’une jarre datant de 3150 av. J.-C. retrouvée à Abydos, en Egypte ».
Le magazine note que le chercheur « y a détecté du vin, de la résine d’arbre et des herbes médicinales indéterminées ». Le mensuel observe ainsi que « ce vestige prouve que les Egyptiens infusaient leur vin il y a plus de 5 000 ans, probablement pour se soigner ».

Date de la dépêche : 25 juin 2009

Auteur : Laurent Frichet

Source : Science et Vie, numéro 1101

Mentions légales