le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Balayer est un art en soi.

Gandhi

La perfection est la tranquillité dans le désordre

Zhuangzi

Nous nous rendons pitoyables ou nous nous rendons forts. La quantité de travail à fournir est la même.

Carlos Castaneda

Si la moitié de nos souhaits étaient exaucés, nos soucis seraient doublés.

Benjamin Franklin

Si tu cherches la vérité au dehors de toi, elle s'éloignera de plus en plus.

Tung-Shan

J’ai toujours su que pour réussir dans le monde, il fallait avoir l’air fou et être sage.

Montesquieu

Qu’est-ce que le bonheur, sinon le simple accord entre un être et l’existence qu’il mène.

Albert Camus

C'est une folie que de vouloir guérir le corps sans vouloir guérir l'esprit.

Platon

Sois content dès qu’une petite chose progresse.

Marc Aurèle

On n'a pas encore découvert que la nature est plus en profondeur qu'en surface.

Cézanne

Un Français sur six est atteint d’une maladie chronique

Les Echos fait savoir que « 9 millions de personnes en France souffrent d'une maladie chronique comme le diabète, le cancer, l'hypertension ou la schizophrénie. Cela représente 15,5% des assurés du régime général, soit une personne sur six. […] Si la tendance se poursuit, on passera à 17% en 2014 ».

Le journal précise que « la hausse a frôlé les 4% l'an dernier, selon un rapport transmis hier aux administrateurs de la CNAM, [alors que] le taux de croissance oscille entre 3,5% et 4,2% par an depuis 2005. […] Pris en charge à 100% par la Sécurité sociale pour leur pathologie, ces patients concentrent les deux tiers des dépenses de santé remboursées ».
« Dans le même rapport, l'assurance-maladie identifie des gisements d'économies : médicaments prescrits à l'hôpital, tarifs hospitaliers et arrêts de travail notamment », 
continue le quotidien.
Les Echos retient ainsi que « le diabète vient de prendre la première place des affections, avec 1,9 million de malades (+ 6,5%), passant devant les cancers (+ 3,7%). […] L'espérance de vie des malades progresse - la pathologie est mieux traitée. Les ALD représentent les deux tiers des remboursements, et environ 90% de leur croissance. A eux seuls, les coûts liés au diabète atteignent 10 milliards d'euros ».
« Autant dire que la maîtrise des ALD est essentielle pour équilibrer les comptes. Mais les pouvoirs publics sont un peu démunis, car c'est la hausse du nombre de malades qui alourdit la facture », 
observe le journal.
Les Echos explique que « pour réduire le déficit, l'assurance-maladie identifie d'autres «gisements d'efficience» que les ALD. […] Les médicaments prescrits à l'hôpital, d'abord. La CNAM pointe la «forte croissance» des dépenses de molécules onéreuses. […] Les soins hospitaliers ensuite. Le rapport dénonce «une absence de cohérence dans les tarifs et remboursements aux assurés» ».
Le quotidien note que « pour certains actes, les cliniques sont plus chères que le public. C'est le cas pour les endoprothèses vasculaires - 80.000 séjours pas an -, certains pontages aortocoronariens, la chirurgie de l'obésité, etc. ».
« Pour «un nombre important» d'actes chirurgicaux, c'est l'inverse. Le tarif facturé par les hôpitaux à la CNAM est supérieur à celui du privé, même en intégrant les dépassements d'honoraires des médecins. Le rapport recense 8 exemples pour lesquels «l'écart va jusqu'à 25%» », 
ajoute Les Echos.
Le journal note enfin qu’« en ville, l'assurance-maladie critique «une grande hétérogénéité des durées moyennes d'arrêt de travail pour des situations identiques». Et cela, malgré des «fiches repères de durée indicative d'arrêt de travail» après les actes chirurgicaux les plus courants diffusées auprès des médecins prescripteurs ». 

Date de la dépêche : 29 septembre 2011

Auteur : Laurent Frichet

Source : Les Echos

Mentions légales