le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

On devrait attacher moins d'importance à ce que l'on va faire qu'à ce que l'on est.

Maître Eckart

L’obstacle est matière à action.

Marc Aurèle

Tu ne changeras jamais les choses en combattant ce qui existe déjà. Pour changer les choses, construis un nouveau modèle qui rendra l’ancien obsolète.

Buckminster Fuller

La seule chose qu’on est sûr de ne pas réussir est celle qu’on ne tente pas

Paul Emile Victor

Le bonheur ne se trouve pas dans les choses ou les événements mais dans le regard que l’on porte sur eux.

Faouzi Skali

Ne pas chercher à ne pas souffrir ni à moins souffrir, mais à ne pas être altéré par la souffrance.

Simone Weil

Il y a trois grands mystères de la nature : l'air pour l'oiseau, l'eau pour le poisson et l'homme pour lui-même.

Proverbe hindou

La vieillesse, c'est l'hiver pour les ignorants et le temps des moissons pour les sages.

Proverbe juif

Je marche pour savoir où je vais.

Goethe

D'abord ils vous ignorent, puis ils vous raillent, ensuite ils vous combattent, enfin vous gagnez

Gandhi

Radiologie : « L’angoisse de l’examen »

Libération note qu’« en 20 ans, l’imagerie médicale a connu une mutation technologique radicale : le radiologue peut aujourd’hui visualiser toutes sortes de pathologies sur des images de très haute qualité… et les annoncer au patient ».

  Le journal indique que « l’enquête menée par une radiologue dans un centre de dépistage du cancer montre que l’examen lui-même déclenche un stress souvent inutile, notamment à cause du manque d’explications sur son déroulement et les risques encourus, ou de la gêne liée à la nudité ».
Le quotidien observe que « l’annonce des résultats reste encore le moment le plus délicat », et estime que « pour éviter de délivrer un diagnostic de cancer entre deux portes, ou de se réfugier dans un jargon incompréhensible, les médecins doivent se former à l’écoute des patients ».
« Entre les médecins qui parlent trop peu et ceux qui parlent trop, les patients sont rarement écoutés »,
poursuit Libération.
Le journal fait savoir que l’auteur de cette enquête, Liliane Ollivier, présidente de la Société internationale d’imagerie en cancérologie, et médecin à l’Institut Curie à Paris, « livrera le contenu de son enquête devant ses confrères mi-octobre, à l’occasion des 100 ans de la Société française de radiologie. Avec l’intention de secouer sa profession ».

Date de la dépêche : 30 septembre 2009

Auteur : Laurent Frichet

Source : Libération

Mentions légales