le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

L'oeuvre d'art éveille continuellement en nous une soif et une source.

Paul Valéry

Il n'y a pas d'autre bonheur que la paix.

Proverbe thaï

"oui" et "non" sont les mots les plus courts et les plus faciles à prononcer, et ceux qui demandent le plus d’examen

Talleyrand

Il existe un curieux paradoxe : quand je m'accepte tel que je suis, alors je peux changer.

Carl Rogers

Romain Rolland

On crée pour se compléter.

Henri Delacroix

Celui qui se nourrit de rêves, le vent l'emporte.

Proverbe turque

Celui qui est charnel l'est jusque dans les choses de l'esprit ; celui qui est spirituel l'est jusque dans les choses de la chair.

Saint Augustin

La confiance est un élément majeur : sans elle, aucun projet n'aboutit.

Eric Tabarly

Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Koan Zen

L'obésité, nouveau fléau des pays émergents

Le Monde constate que « l’obésité devient un problème de santé publique dans les pays émergents », relevant notamment que « "malbouffe" et sédentarité sont à l'origine du surpoids d'un quart de la population chinoise ». Le quotidien note en effet que « selon différentes enquêtes, le pays le plus peuplé du monde compterait aujourd'hui plus de 200 millions de personnes en surpoids et 90 millions d'obèses. Soit une augmentation respective de 39 % et 97 % par rapport à 1992 ».

Le journal précise que « le phénomène concerne particulièrement les jeunes », puis explique : « Explosion des supermarchés et des fast-foods, augmentation de la consommation de protéines animales, développement du travail sédentaire et du parc automobile : les raisons du surpoids sont les mêmes dans tous les pays à forte croissance, où la hausse du pouvoir d'achat a bouleversé les modes de vie ».

 

Le Monde relève par ailleurs qu’« en Asie comme en Amérique latine ou en Afrique, partout où les populations ont connu des carences nutritives graves, l'impact du diabète et de l'hypertension chez les personnes en surpoids survient plus rapidement que dans les populations occidentales ».

 

« Comme si les privations séculaires étaient suivies d'une capacité accrue de stockage des graisses », observe le journal.

 

Le 19 janvier 2009

Date de la dépêche : 19 janvier 2009

Auteur : Laurent Frichet - TSAVO PRESSE

Source : www.sf-neuro.org/Le Monde

Mentions légales