le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Soit on apprend à échouer, soit on échoue à apprendre.

Tal Ben Shahar

Tout le monde veut vivre plus longtemps, mais personne ne veut devenir vieux.

Jonathan Swift

C'est une folie que de vouloir guérir le corps sans vouloir guérir l'esprit.

Platon

L'homme doit toujours se contenter de ce qu'il a mais pas de ce qu'il est.

William George Jordan

Personne ne peut vous faire sentir inférieur sans votre propre consentement.

Eleonor Roosevelt

Tu connais l’utilité mais connais-tu l’utilité de l’inutile ?

Lao Tseu

Le réel montre plus de relationnel que de rationnel.

Michel Serres

L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir mais à le permettre.

Antoine de Saint Exupéry - Extrait de ses Mémoires du large

On devrait attacher moins d'importance à ce que l'on va faire qu'à ce que l'on est.

Maître Eckart

On surestime ce que l’on n’est pas et on sous-estime ce que l’on est

Malcolm Forbe

Les articulations, témoins de notre santé

C’est ce que titre Le Parisien, qui explique sur une page : « Genoux, colonne vertébrale, articulations… Lorsqu’ils nous font mal, c’est aussi parfois parce que d’autres organes de notre corps ne vont pas bien ».

Le quotidien remarque ainsi : « Vous l’ignorez peut-être, mais le corps humain est ainsi fait que chacun de nos organes correspond, par les fibres nerveuses qu’il comporte, à l’une ou l’autre de nos articulations ». 
Le Parisien se penche sur le livre de Jean-Pierre Barral, kinésithérapeute et ostéopathe, « Comprendre les messages de nos articulations » (éditions Albin Michel), qui « passe chacune de ces dernières en revue. […] En près de 40 ans d’expérience, l’ostéopathe a non seulement pu établir ces liens entre nos émotions, nos comportements et nos douleurs, mais aussi démontré que les remèdes ne sont pas toujours dans les armoires à pharmacie ».
Jean-Pierre Barral remarque ainsi : « Si l’on peut soigner une articulation en traitant un problème émotionnel, on peut également traiter un problème émotionnel en soignant une articulation ».
Le Parisien relève notamment que « nos pieds sont nos racines. […] Si, au réveil, vous avez la sensation de marcher sur des aiguilles, cela est dû à un dysfonctionnement rénal, généralement lié à un manque d’hydratation et un excès de protéines. Que faire ? Boire davantage, manger moins de protéines ».
Le journal note aussi que « l’épaule n’aime pas le gras. Celle de droite est en relation avec le foie, celle de gauche avec le cœur, l’estomac et le pancréas. Un foie congestionné peut ainsi provoquer une douleur à l’épaule droite, tandis que celle qui survient dans l’épaule gauche peut annoncer un problème au pancréas. […] L’alimentation joue un rôle primordial ».

Date de la dépêche : 21 mai 2012

Auteur : Laurent Frichet

Source : Le Parisien

Mentions légales