le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

On surestime ce que l’on n’est pas et on sous-estime ce que l’on est

Malcolm Forbe

Notre peur la plus profonde n’est pas que nous ne soyons pas à la hauteur, Notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au-delà de toute limite, C’est notre propre lumière et non pas notre obscurité qui nous effraie le plus.

Nelson Mandela

Les gens ont toujours peur de la nouveauté. Pour faire du neuf, il faut se donner le droit à l'erreur.

Björk

Il faut rajouter de la vie aux années et non des années à la vie.

Proverbe chinois

Personne ne peut vous faire sentir inférieur sans votre propre consentement.

Eleonor Roosevelt

Le mental vit dans un cercle vicieux. Il crée lui-même les problèmes et essaie ensuite de les résoudre.

Swami Prajnanpad

La santé se mérite, se gagne et se défend jour après jour par des méthodes prévues par la Nature et non par la médecine.

Hippocrate

Tu connais l’utilité mais connais-tu l’utilité de l’inutile ?

Lao Tseu

Il faut perdre la moitié de son temps pour pouvoir employer l’autre.

Locke

La gratitude n'est pas seulement la plus grande des vertus, c'est aussi la mère de toutes les autres.

Cicéron

Le risque de cancer peut varier selon le groupe sanguin

Science et Vie indique que « des chercheurs du National Cancer Institute, à Bethesda (Etats-Unis), viennent de découvrir les gènes à l’origine de l’association identifiée dès les années 1950 » entre groupe sanguin et risque de développer un cancer du pancréas.

Le magazine rappelle en effet que « les personnes du groupe sanguin A, B ou AB ont plus de risque de développer le cancer du pancréas que celles du groupe O ».
Science et Vie explique que les chercheurs « ont étudié les gènes de 4 000 personnes, dont 2 000 étaient atteintes du cancer pancréatique. Leurs résultats ont montré un lien entre la survenue de la maladie et la région du chromosome 9 qui détermine le groupe sanguin ».
« Les individus porteurs du gène codant pour le groupe A, B ou AB avaient un risque augmenté de développer un cancer du pancréas »,
remarque le mensuel.
Science et Vie conclut que « les généticiens comptent découvrir d’autres facteurs de susceptibilité pour ce cancer dans le but d’améliorer son dépistage ».

Date de la dépêche : 24 novembre 2009

Auteur : Laurent Frichet

Source : Science et Vie, numéro 1106

Mentions légales