le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Attendre d'en savoir assez pour agir en toute lumière, c'est se condamner à l'inaction.

Jean Rostand

La seule chose promise d'avance à l'échec est celle que l'on ne tente pas.

Paul Emile Victor

Le monde est un spectacle à regarder et non un problème à résoudre.

Jules de Gaultier de Laguionie

Etudier sans méditer est vain. Méditer sans étudier est périlleux.

Confucius

Soit on apprend à échouer, soit on échoue à apprendre.

Tal Ben Shahar

Si je veux enrichir mon esprit, je ne cherche pas les honneurs mais la liberté.

Rembrandt

Qu'est-ce que le bonheur sinon le simple accord entre un être et l'existence qu'il mène.

Albert Camus

La sagesse c’est d’avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu’on les poursuit.

Oscar Wilde

Je sais et je sens que faire du bien est le plus vrai bonheur que le cœur humain puisse goûter.

Jean-Jacques Rousseau

Tout le monde croit que le fruit est l'essentiel de l'arbre quand, en réalité, c'est la graine.

Nietzsche

Le nombre de diabétiques va doubler d’ici à 2030

Science et Vie remarque que « 285 millions de personnes vivent aujourd’hui avec le diabète, qu’elles soient diagnostiquées ou non. Près de 438 millions d’individus pourraient être concernés d’ici à 2030, selon les estimations de la Fédération internationale du diabète ».

Le magazine publie une carte du monde de l’évolution entre 2010 et 2030 du nombre de malades, notant que « dans la majorité des cas, la maladie est un diabète de type 2. Parmi les pays les plus touchés aujourd’hui, on trouve ceux de la région du Golfe persique ».
« La hausse sera la plus forte dans les pays où la population augmente vite : ainsi, l’Inde et la Chine comptabiliseront 150 millions de malades en 2030 », précise le mensuel.
Science et Vie constate par ailleurs que « la prise en charge de ce nouveau fléau n’est pas partout la même : 80% des dépenses liées au traitement du diabète se font dans les pays les plus riches ».
Le magazine conclut que « plutôt que le recours à des médicaments coûteux comme l’insuline, l’OMS recommande d’accentuer la prévention. Selon la FID, 60% des cas de diabète de type 2 sont évitables grâce à une meilleure hygiène de vie ».

Date de la dépêche : 24 février 2010

Auteur : Laurent Frichet

Source : Science et Vie, numéro 1109

Mentions légales