le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

La folie est de se comporter toujours de la même manière et de s’attendre à des résultats différents.

Albert Einstein

Il faut se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille

Napoléon Bonaparte

Qui se blesse soi-même ne se manque jamais.

Proverbe berbère

La confiance est un élément majeur : sans elle, aucun projet n'aboutit.

Eric Tabarly

Ecouter, c’est être attentif à quelqu’un qui souffre, ce n’est pas lui donner une solution ou une explication à sa souffrance, c’est lui permettre de la dire et de trouver lui-même son propre chemin pour s’en libérer.

Ce dont vous avez besoin se présentera à vous si vous ne désirez pas ce dont vous n’avez pas besoin.

Nisargadatta Maharaj

La santé se mérite, se gagne et se défend jour après jour par des méthodes prévues par la Nature et non par la médecine.

Hippocrate

De nos maladies, la plus sauvage est de mépriser notre être.

Montaigne

Je marche pour savoir où je vais.

Goethe

Réserve une demi-heure chaque jour à la prière, sauf lorsque tu as beaucoup à faire. Dans ce cas prends une heure.

François de Sales

La myopie en forte progression

Le Figaro indique en effet que « des chercheurs américains viennent de constater que le taux de myopes était passé, dans la population américaine, de quelque 25% au début des années 1970 à presque 42% au début des années 2000 », selon un article paru dans Archives of Ophtalmology.

Le Figaro en profite pour noter qu’« en France, on estime que 39% de la population souffre de myopie à divers degrés. Mais ce n'est qu'une estimation basée sur les chiffres du Syndicat national des ophtalmologistes de France à travers leur pratique ».
« S'il est sûr que l'on diagnostique mieux les différents troubles de la vision aujourd'hui qu'il y a 30 ans, et que leur prise en charge est plus efficace, les causes de l'augmentation importante du nombre de personnes atteintes de myopie restent très controversées »,
remarque le quotidien.
Le Figaro rappelle que « les deux principaux éléments, outre l'âge, sont l'hérédité et les facteurs environnementaux. […] Naître dans une famille sans myope expose moins au risque de le devenir. […] On sait aussi, sans pouvoir le quantifier exactement, que l'alimentation, les habitudes de vie, le lieu de résidence, le niveau culturel, le nombre d'années d'études, l'utilisation fréquente d'écrans d'ordinateurs ou de télévision par exemple, jouent un rôle dans l'évolution, si ce n'est dans l'apparition de la myopie ».
Le journal cite les auteurs de cette étude, qui écrivent qu’« identifier les facteurs de risque responsable de l'accroissement du nombre de myopes pourrait permettre de mettre en place des stratégies peu coûteuses de lutte ».

Date de la dépêche : 16 décembre 2009

Auteur : Laurent Frichet

Source : Le Figaro

Mentions légales