le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Personne ne peut vous révéler plus que ce qui repose déjà dans l'aube de vos connaissances.

Khalil Gibran

Le plus grand voyageur est celui qui a su faire une fois le tour de lui-même

Confucius

De votre ami dites du bien ; de votre ennemi, ne dites rien.

Proverbe anglais

Je pensais regarder le monde, et c’est le monde qui me regarde.

Saint François d’Assise

Choisir son temps, c'est l'épargner.

Francis Bacon

Qui a vu le présent, a vu toutes choses, celles qui sont arrivées dans le passé insondable, celles qui arriveront dans l’avenir.

Marc Aurèle

Se ménager du temps est nécessaire pour l’esprit. Pour l’esprit, il faut du temps perdu

Paul Valéry

Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence-le. L’audace a du génie, du pouvoir, de la magie.

Goethe

Une petite impatience ruine un grand projet.

Confucius

De nos maladies, la plus sauvage est de mépriser notre être.

Montaigne

Alzheimer et Parkinson : « La prévention par le régime méditerranéen »

Martine Perez relève dans Le Figaro que « le British Medical Journal publie les résultats d'une analyse portant sur plus de 500 000 personnes qui, non seulement confirme l'intérêt d'une telle alimentation pour le cœur, mais en plus affirme que ce régime exerce un effet préventif sur la maladie d'Alzheimer et celle de Parkinson ».
La journaliste explique que des « chercheurs italiens de l'université de Florence [ont eu l’idée] de ressortir d'une banque de données médicales tous les résultats de toutes les études ayant évalué au cours des 15 dernières années les effets d'un régime méditerranéen et de les compiler ».
Martine Perez observe que « certaines conclusions de ce travail sont conformes à ce que l'on attendait : il apparaît ainsi que le respect assez strict d'une alimentation méditerranéenne est associé à une moindre mortalité à la fois par maladie cardio-vasculaire et par cancer ».
La journaliste ajoute que « d'autres conclusions sont nettement inédites : selon cette analyse, un tel régime est associé également à une réduction de 13 % du risque de maladie d'Alzheimer et de Parkinson ».
Martine Perez relève qu’« il n'est pas possible de savoir ce qui dans un tel régime est le plus important », mais cite les auteurs, qui notent que « ces résultats sont suffisamment solides pour permettre en termes de santé publique de faire des recommandations afin de réduire le risque de décès prématurés et de maladies chroniques ».
La journaliste indique par ailleurs que « le rôle de l'impact de l'alimentation sur le vieillissement du cerveau a également été au centre des entretiens de Bichat, cette semaine, à Paris ».
« Selon Monique Ferry, gériatre et nutritionniste (Inserm, université Paris-XIII), la prévention du déclin cognitif et des maladies neurodégénératives rejoindrait celle des risques cardiovasculaires et le cerveau aussi aurait besoin d'être nourri correctement pour limiter notamment la diminution de la mémoire liée au vieillissement »,
explique Martine Perez.

Date de la dépêche : 12 septembre 2008

Auteur : Laurent Frichet pour TSAVO PRESSE

Source : www.sf-neuro.org/Le Figaro

Mentions légales