le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Le mental vit dans un cercle vicieux. Il crée lui-même les problèmes et essaie ensuite de les résoudre.

Swami Prajnanpad

Romain Rolland

Le sage n’a aucune autre consistance que celle qui est dévolue au potier.

François Roustang

La perfection est la tranquillité dans le désordre

Zhuangzi

L'ignorant n'est pas celui qui manque d'érudition mais celui qui se ne connaît pas lui-même.

Krishnamurti

Celui qui se nourrit de rêves, le vent l'emporte.

Proverbe turque

Se ménager du temps est nécessaire pour l’esprit. Pour l’esprit, il faut du temps perdu

Paul Valéry

Qu'est-ce que le bonheur sinon le simple accord entre un être et l'existence qu'il mène.

Albert Camus

Pour cacher un mensonge, il faut mentir mille fois.

Proverbe indien

Changer le passé, les dieux eux-mêmes y sont impuissants.

Henri Heine

2,5 millions de diabétiques en France

. Le nombre de diabétiques a augmenté de 40% en 6 ans. . L’obésité, principal facteur de risque. . La prise en charge du diabète absorbe 10% des dépenses de maladie en France.
La France comptait en 2007 2.5 millions de personnes diabétiques alors qu’ils étaient 1.8 million en 2001, soit une augmentation de près de 40%. Chaque année, les dépenses de l’Assurance Maladie pour les soins de ces malades augmentent d’un milliard d’euros environ.
Trois facteurs principaux expliquent l’augmentation continue du nombre de patients diabétiques :
 
Le développement de la maladie
 
Avec une augmentation de 40% du nombre de personnes traitées pour cette maladie en 6 ans le diabète peut en effet être considéré aujourd’hui comme une épidémie.
On estime que 12% des personnes de plus de 60 ans sont traitées pour le diabète.
Cette augmentation a un facteur majeur : la progression du nombre de personnes en surpoids ou obèses. Aujourd’hui, à partir de 55 ans, plus de la moitié de la population se trouve en situation de surpoids ou d’obésité. Ce fléau des pays industrialisés favorise de façon significative l’apparition de la maladie : les personnes en surpoids ont 5 fois plus de risques d’être diabétiques. On estime qu’1 personne obèse sur 10 est atteinte du diabète.
La sédentarité, une alimentation riche en calories, en sucres, produits céréaliers raffinés et pommes de terre transformées sont des facteurs de risque d’obésité et de diabète.
 
Le vieillissement de la population
 
Le deuxième facteur est le vieillissement de la population puisqu’aujourd’hui le diabète est traité à des âges de plus en plus avancés, ce qui n’était pas le cas il y a une dizaine d’années.
C’est pourquoi la plus forte progression de patients traités pour le diabète est observée chez les personnes de plus de 80 ans : leur taux de croissance dépasse les 100% entre 1999 et 2007.
 
La croissance de la population française
 
Enfin l’augmentation de la population française (+4.2% entre 2001 et 2007) contribue naturellement à celle du nombre de malades du diabète.
 
Près de 10% des dépenses maladies
 
En 2007, les remboursements de soins aux patients diabétiques se sont élevés à 12.5 milliards d’euros soit une hausse de 5.4 milliards par rapport à 2001.
Ce montant représente l’ensemble des remboursements versés aux personnes diabétiques, qu’il s’agisse de soins pour le diabète même, ses complications ou pour toute autre maladie.
Ces remboursements de soins pour les personnes diabétiques représentent à eux seuls 9% des dépenses globales de l’Assurance Maladie.

Date de la dépêche : 28 janvier 2010

Source : LaNutrition.fr

Mentions légales