le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

La santé se mérite, se gagne et se défend jour après jour par des méthodes prévues par la Nature et non par la médecine.

Hippocrate

La vieillesse, c'est l'hiver pour les ignorants et le temps des moissons pour les sages.

Proverbe juif

Tout le monde croit que le fruit est l'essentiel de l'arbre quand, en réalité, c'est la graine.

Nietzsche

Sois content dès qu’une petite chose progresse.

Marc Aurèle

La folie est de se comporter toujours de la même manière et de s’attendre à des résultats différents.

Albert Einstein

La tradition c’est le choix des expériences les meilleures.

Aristote

Béni est celui qui a trouvé sa tâche. Qu’il ne cherche pas d’autre félicité.

Thomas Carlyle

La seule chose qu’on est sûr de ne pas réussir est celle qu’on ne tente pas

Paul Emile Victor

Il n'y a pas d'autre bonheur que la paix.

Proverbe thaï

Peu importe si le début paraît petit

Henri David Thoreau

Le lien entre maladie de Parkinson et pesticides officiellement reconnu

C’est ce qu’indique Le Monde, qui annonce que « lundi est entré en vigueur un décret qui reconnaît la maladie de Parkinson comme maladie professionnelle et établit explicitement un lien de causalité entre l’usage des pesticides et cette pathologie ».

Le journal parle d’un « pas de plus vers la reconnaissance des malades professionnelles des agriculteurs »,notant que « la prise de conscience des effets des produits phytosanitaires sur la santé des agriculteurs commence seulement à émerger ».
Le Monde explique notamment que « l’entrée de Parkinson dans les tableaux des maladies professionnelles du régime agricole facilitera les démarches pour les agriculteurs chez qui la maladie aura été diagnostiquée moins d’un an après l’exposition à des pesticides, quels qu’ils soient ».
Le Parisien précise quant à lui que pour que la pathologie soit reconnue comme maladie professionnelle, « les agriculteurs doivent avoir été exposés au moins 10 ans aux pesticides et déclencher la maladie dans un délai d’un an après l’arrêt de l’exposition ».


Date de la dépêche : 19 juin 2012

Auteur : Laurent Frichet

Source : Le Monde, Le Parisien

Mentions légales