le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risques. Choisis ton risque. A te regarder, ils s'habitueront.

René Char

Le premier ennemi à combattre est à l'intérieur de soi. Souvent, c'est le seul.

Christine Orban

La santé c'est être capable de tomber malade et de s'en relever

Georges Canguilhem

Que de maladies qui ne sont en réalité que des guérisons

Il faut toujours viser la lune car, même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles.

Oscar Wilde

La richesse consiste bien plus dans l’usage qu’on en fait que dans la possession.

Aristote

A la fin de chaque vérité il faut ajouter que l’on se souvient de la vérité opposée.

Pascal

L’amitié double les joies et réduit de moitié les peines.

Francis Bacon

Méditer, c’est s’abriter dans le présent.

Fabrice Midal

Qui a vu le présent, a vu toutes choses, celles qui sont arrivées dans le passé insondable, celles qui arriveront dans l’avenir.

Marc Aurèle

La pollution perturbe le cœur

La Recherche relève que « la pollution modifie la morphologie du cœur et la fonction de ses cellules », selon des travaux de chercheurs du CNRS et de l’Inserm sur des « rats exposés 4 semaines à des concentrations en monoxyde de carbone de type urbain ». (Andre L et al., American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine, 181; 587; 2010)

Le magazine note que « les rongeurs ont développé des troubles du rythme cardiaque. La taille de leur ventricule gauche a augmenté avec des signes inflammatoires et un épaississement de la paroi postérieure ».
« Enfin, la contraction et la relaxation des cellules cardiaques étaient altérées »,
poursuit le mensuel.
La Recherche précise que « des travaux sont en cours chez l’homme ».

Date de la dépêche : 04 mai 2010

Auteur : Laurent Frichet

Source : La Recherche, numéro 441

Mentions légales