le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Koan Zen

Oser, c’est perdre pied momentanément. Ne pas oser, c’est se perdre soi-même.

Kierkegaard

L'essentiel n'est pas de faire nombre, mais d'être signe.

Jean Paul II

Le premier ennemi à combattre est à l'intérieur de soi. Souvent, c'est le seul.

Christine Orban

Si tu cherches la vérité au dehors de toi, elle s'éloignera de plus en plus.

Tung-Shan

Pour aller de l’avant, il faut prendre du recul. Car prendre du recul, c’est prendre de l’élan.

Mc Solaar

L'esprit a beau faire plus de chemin que le coeur, il ne va jamais si loin.

Proverbe chinois

Si mon esprit est loin, ce lieu l'est aussi.

Tao Yuanming

Le plaisir se ramasse La joie se cueille Et le bonheur se cultive

Bouddha

On crée pour se compléter.

Henri Delacroix

Améliorer l’environnement pour lutter contre le cancer

Le Monde remarque que « sortant des querelles de chiffres, l'Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail a rendu un avis et des recommandations sur la question controversée » de « l'importance du lien entre environnement et cancer ».

Le journal retient que « l'Agence plaide pour une logique de précaution et demande que soit pris en compte le risque lié à l'ensemble des expositions, et non pas uniquement le danger avéré de telle ou telle substance ».
Le Monde note que selon un rapport de l’Inserm, « entre 1980 et 2005, l'incidence des cancers s'est accrue de 35% pour les hommes et de 43% pour les femmes. Une augmentation qui, selon les experts, ne s'explique pas seulement par la démographie et les progrès du dépistage ».

Le journal souligne que « la plupart des cancers ont une origine multifactorielle. Certains facteurs sont des cancérogènes avérés (tabac, alcool, vieillissement, certains aliments…), […] on retrouve aussi des cancérogènes avérés ou probables (amiante, radiations, métaux lourds, travail posté avec perturbation des rythmes biologiques…). Pour d'autres facteurs, le caractère cancérogène est débattu (pollution atmosphérique, pesticides, solvants, champs électromagnétiques, etc.) ».
Le quotidien indique notamment que « l'Afsset souhaite sortir de l'approche binaire selon laquelle un agent est cancérogène (parce qu'il provoque des mutations génétiques) ou non. Selon elle, il faut privilégier les recherches visant à comprendre les mécanismes d'action et à élucider la toxicité d'une substance et ses interactions possibles avec d'autres agents ». L’Humanité aborde aussi, en bref, cet avis de l’Afsset.
Le journal retient que « selon le Pr Gérard Lasfargues, chef du département d’expertises de l’agence, «la part de l‘environnement est majeure» dans l’apparition de cancers, même si génétique et vieillissement jouent un certain rôle ».

Date de la dépêche : 03 juillet 2009

Auteur : Laurent Frichet

Source : Le Monde, L’Humanité

Mentions légales