le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

L’avenir, tu n’as pas à le prévoir, tu as à le permettre.

Antoine de Saint Exupéry

Qui craint de souffrir, souffre déjà de ce qu'il craint.

Montaigne

Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre

Marc Aurèle

L’esprit cache, se voile des choses ; mais le corps sait, peut-être.

Henry Bauchau

A l'hôtel de la décision, les gens dorment bien.

Proverbe persan

Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Koan Zen

Tout le monde croit que le fruit est l'essentiel de l'arbre quand, en réalité, c'est la graine.

Nietzsche

Il y a beaucoup de gens dont la facilité de parler ne vient que de l'impuissance de se taire.

Edmond Rostand

La différence entre ce que nous désirons et ce que nous redoutons est à peine plus épaisse qu’un cil.

Jay Mc Inerney

La sagesse c’est d’avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu’on les poursuit.

Oscar Wilde

Un cancer sur 6 causé par une infection

Sciences et Avenir indique que « selon les scientifiques du CIRC (Centre international de Recherche sur le Cancer), qui publient leur étude dans The Lancet Oncology, 2 millions de nouveaux cas de cancer – sur un total de 12,7 millions dans le monde (soit 16,1%) – en 2008 étaient liés à des infections ».

« Parmi ces cancers imputables aux infections, les plus fréquents sont les cancers de l’estomac, du foie et du col de l’utérus, respectivement liés à la bactérie Helicobacter pylori, aux virus de l’hépatite B et C et au papillomavirus », note le magazine.
Le mensuel relève que « des disparités importantes apparaissent dans la répartition de ces cancers : ils constituent 22% des cancers dans les pays en voie de développement contre 7% dans les pays industrialisés ».
Sciences et Avenir ajoute que « la plupart de ces cancers sont jugés évitables. Des solutions existent en effet (antibiotiques, vaccination) pour limiter la propagation des infections pouvant dégénérer en tumeurs ».
« Les auteurs insistent sur la nécessité «de fixer des priorités de lutte contre le cancer au plan national et régional, à la lumière du fardeau des cancers d’origine infectieuse, tout notamment dans les pays à revenu faible et intermédiaire» »,
conclut le magazine.

Date de la dépêche : 21 mai 2012

Auteur : Laurent Frichet

Source : Sciences et Avenir

Mentions légales