le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Nous sommes dans l’inconcevable, mais avec des repères éblouissants.

René Char

Celui qui est charnel l'est jusque dans les choses de l'esprit ; celui qui est spirituel l'est jusque dans les choses de la chair.

Saint Augustin

On surestime ce que l’on n’est pas et on sous-estime ce que l’on est

Malcolm Forbe

Que fait-on quand un problème est insoluble ? On change le problème.

Jean Monnet

On crée pour se compléter.

Henri Delacroix

Accepter, ce n’est pas la même chose que s’adapter tant bien que mal. Il n’est aucune histoire si terrible, aucun accident du sort… dont la nature humaine, par patience ne puisse venir à bout.

Euripide

Pour aller de l’avant, il faut prendre du recul. Car prendre du recul, c’est prendre de l’élan.

Mc Solaar

Ne crains pas d'avancer lentement, crains seulement de t'arrêter.

Proverbe chinois

Que vaut une vie qui s’oublie pour en singer une autre ?

Patrick Chamoiseau

Une blessure écoute toujours plus, finalement, qu’une oreille.

Henry Bauchau

Un cancer sur 6 causé par une infection

Sciences et Avenir indique que « selon les scientifiques du CIRC (Centre international de Recherche sur le Cancer), qui publient leur étude dans The Lancet Oncology, 2 millions de nouveaux cas de cancer – sur un total de 12,7 millions dans le monde (soit 16,1%) – en 2008 étaient liés à des infections ».

« Parmi ces cancers imputables aux infections, les plus fréquents sont les cancers de l’estomac, du foie et du col de l’utérus, respectivement liés à la bactérie Helicobacter pylori, aux virus de l’hépatite B et C et au papillomavirus », note le magazine.
Le mensuel relève que « des disparités importantes apparaissent dans la répartition de ces cancers : ils constituent 22% des cancers dans les pays en voie de développement contre 7% dans les pays industrialisés ».
Sciences et Avenir ajoute que « la plupart de ces cancers sont jugés évitables. Des solutions existent en effet (antibiotiques, vaccination) pour limiter la propagation des infections pouvant dégénérer en tumeurs ».
« Les auteurs insistent sur la nécessité «de fixer des priorités de lutte contre le cancer au plan national et régional, à la lumière du fardeau des cancers d’origine infectieuse, tout notamment dans les pays à revenu faible et intermédiaire» »,
conclut le magazine.

Date de la dépêche : 21 mai 2012

Auteur : Laurent Frichet

Source : Sciences et Avenir

Mentions légales