le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Balayer est un art en soi.

Gandhi

Il ne faut pas compter sur ceux qui ont créé les problèmes pour les résoudre.

Albert Einstein

De votre ami dites du bien ; de votre ennemi, ne dites rien.

Proverbe anglais

Le bonheur dépend de nous seuls.

Aristote

Savoir se contenter de ce que l'on a : c'est être riche.

Lao-Tseu

Une petite impatience ruine un grand projet.

Confucius

Ce dont vous avez besoin se présentera à vous si vous ne désirez pas ce dont vous n’avez pas besoin.

Nisargadatta Maharaj

Le premier ennemi à combattre est à l'intérieur de soi. Souvent, c'est le seul.

Christine Orban

Il se pourrait qu’aucune pensée, si fugitive, si inavouée soit-elle, ne passe dans le monde sans laisser de trace.

Cesare Pavese

Tu ne changeras jamais les choses en combattant ce qui existe déjà. Pour changer les choses, construis un nouveau modèle qui rendra l’ancien obsolète.

Buckminster Fuller

L’hormone de l’attachement maternel peut aider les autistes

Le Parisien indique que dans la revue PNAS, « des chercheurs du CNRS montrent que l’administration intranasale d’ocytocine, l’hormone naturelle qui déclenche l’accouchement et favorise la lactation, améliore significativement les capacités des personnes autistes à interagir avec les autres individus ».

Le journal explique que ces chercheurs du Centre de neuroscience cognitive « ont administré à 13 patients autistes de l’ocytocine, puis ils ont observé le comportement social des patients pendant des jeux de balle et des tests visuels de reconnaissance de visages exprimant plusieurs sentiments ».
Le Parisien note que « la différence d’aptitude était significative selon que ces patients étaient sous ocytocine ou sous placebo ».
Le quotidien précise que « les 13 personnes incluses dans cette étude souffrent d’autisme de haut niveau ou du syndrome d’Asperger, deux formes dans lesquelles les sujets ont des aptitudes intellectuelles et linguistiques normales ».

Date de la dépêche : 15 février 2010

Source : Le Parisien

Mentions légales