le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

L’obstacle est matière à action.

Marc Aurèle

Ce dont vous avez besoin se présentera à vous si vous ne désirez pas ce dont vous n’avez pas besoin.

Nisargadatta Maharaj

Derrière chaque homme de talent se trouvent toujours d’autres homme de talent

Proverbe chinois

Oser, c’est perdre pied momentanément. Ne pas oser, c’est se perdre soi-même.

Kierkegaard

On n'a pas encore découvert que la nature est plus en profondeur qu'en surface.

Cézanne

Pour expliquer un brin de paille, il faut démonter tout l’univers

Remy de Gourmont

Une petite impatience ruine un grand projet.

Confucius

La santé dépend plus des précautions que des médecins.

Bossuet

Ecouter, c’est être attentif à quelqu’un qui souffre, ce n’est pas lui donner une solution ou une explication à sa souffrance, c’est lui permettre de la dire et de trouver lui-même son propre chemin pour s’en libérer.

Notre peur la plus profonde n’est pas que nous ne soyons pas à la hauteur, Notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au-delà de toute limite, C’est notre propre lumière et non pas notre obscurité qui nous effraie le plus.

Nelson Mandela

L’hérédité influe bien sur l’efficacité des traitements

C’est ce que note Science et Vie, qui indique qu’« une expérimentation pilotée par des chercheurs de l’AP-HP vient d’en apporter une nouvelle preuve ».
Le magazine explique qu’« en étudiant l’action d’un fluidifiant sanguin sur 2 208 patients ayant subi un infarctus du myocarde, les scientifiques ont vu son efficacité diminuer chez certains sujets ».
Le mensuel souligne que leur ADN « comportait deux copies non fonctionnelles du gène permettant l’activation du médicament par l’organisme ».
Science et Vie remarque que cette découverte « milite en faveur du développement de traitements à la carte s’appuyant sur des tests génétiques ».
« Mais ces derniers seront-ils accessibles à tous les malades ? », s’interroge le magazine, qui poursuit : « Qui aura accès à ces données très personnelles, certains acteurs économiques les exigeront-ils ? ».
« Autant de questions éthiques encore en suspens », observe Science et Vie.

Date de la dépêche : 18 mars 2009

Auteur : Laurent Frichet - TSAVO PRESSE

Source : www.sf-neuro.org/Science et Vie, numéro 1098

Mentions légales