le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Il n’est pas une seule chose qui échappe au moment présent.

Dogen

Le meilleur en la vie est gratuit.

Albert Schweitzer

Que fait-on quand un problème est insoluble ? On change le problème.

Jean Monnet

L'oeuvre d'art éveille continuellement en nous une soif et une source.

Paul Valéry

La perfection est atteinte non pas quand il n'y a plus rien à ajouter mais lorsqu'il n'y a plus rien à retrancher.

Saint-Exupéry

L´homme pressé cherche la porte et passe devant.

Goethe

Que vaut une vie qui s’oublie pour en singer une autre ?

Patrick Chamoiseau

Deviens ce que tu es, fais ce que toi seul peut faire.

Nietzsche

Romain Rolland

William Shakespeare

L’hérédité influe bien sur l’efficacité des traitements

C’est ce que note Science et Vie, qui indique qu’« une expérimentation pilotée par des chercheurs de l’AP-HP vient d’en apporter une nouvelle preuve ».
Le magazine explique qu’« en étudiant l’action d’un fluidifiant sanguin sur 2 208 patients ayant subi un infarctus du myocarde, les scientifiques ont vu son efficacité diminuer chez certains sujets ».
Le mensuel souligne que leur ADN « comportait deux copies non fonctionnelles du gène permettant l’activation du médicament par l’organisme ».
Science et Vie remarque que cette découverte « milite en faveur du développement de traitements à la carte s’appuyant sur des tests génétiques ».
« Mais ces derniers seront-ils accessibles à tous les malades ? », s’interroge le magazine, qui poursuit : « Qui aura accès à ces données très personnelles, certains acteurs économiques les exigeront-ils ? ».
« Autant de questions éthiques encore en suspens », observe Science et Vie.

Date de la dépêche : 18 mars 2009

Auteur : Laurent Frichet - TSAVO PRESSE

Source : www.sf-neuro.org/Science et Vie, numéro 1098

Mentions légales