le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

De votre ami dites du bien ; de votre ennemi, ne dites rien.

Proverbe anglais

Souvent au lieu de penser on se fait des idées

Louis Scutenaire

De nos maladies, la plus sauvage est de mépriser notre être.

Montaigne

Ce qu’on ne veut pas savoir de soi-même finit par arriver de l’extérieur sous forme de destin.

C.G. jung

Tu ne changeras jamais les choses en combattant ce qui existe déjà. Pour changer les choses, construis un nouveau modèle qui rendra l’ancien obsolète.

Buckminster Fuller

Changer le passé, les dieux eux-mêmes y sont impuissants.

Henri Heine

On crée pour se compléter.

Henri Delacroix

Par l'attention les choses existent.

Dokhusho Villalba

Le premier ennemi à combattre est à l'intérieur de soi. Souvent, c'est le seul.

Christine Orban

Il arrive que les grandes décisions ne se prennent pas, mais se forment d’elles-mêmes.

Henri Bosco

Les personnes trisomiques présentent moins de cancers

Le Figaro relaie une publication dans Nature qui « affine notre perspective » sur le fait que la trisomie 21 « s’associe paradoxalement à un risque plus faible de tumeurs solides (du côlon, du sein, du poumon) que celui de la population générale ».

Le journal remarque en effet : « Les personnes nées avec une trisomie 21 ont dans leurs cellules 3 copies du chromosome 21 au lieu de 2, soit 231 gènes de plus que les autres. Quel peut-être le mécanisme de protection contre ces cancers ? ».
Le quotidien explique que « l’équipe de Sandra Ryeom (Children’s Hospital, Boston) a travaillé sur un gène du chromosome 21 (DSCR1) qui code pour une protéine connue pour son rôle dans la formation des nouveaux vaisseaux sanguins ».
Le Figaro relève ainsi que « dans les tissus du fœtus trisomique, l’activité de la protéine est près du double de la normale ». Le journal indique que « la chercheuse a créé une souris transgénique qui dispose d’une copie supplémentaire du gène DSCR1 : celle-ci inhibe parfaitement la pousse de nouveaux vaisseaux dans les cancers greffés à cette souris ».
Le quotidien note que pour Sandra Ryeom, « le blocage de l’angiogenèse pourrait être un mode de prévention de l’apparition des cancers ».

Date de la dépêche : 28 mai 2009

Auteur : Laurent Frichet - TSAVO PRESSE

Source : Le Figaro

Mentions légales