le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

La perfection est la tranquillité dans le désordre

Zhuangzi

Quand ton esprit n’est pas encombré de choses inutiles, c’est la meilleure saison de la vie.

Wu-men

L'essentiel n'est pas de faire nombre, mais d'être signe.

Jean Paul II

Attendre d'en savoir assez pour agir en toute lumière, c'est se condamner à l'inaction.

Jean Rostand

Il existe un curieux paradoxe : quand je m'accepte tel que je suis, alors je peux changer.

Carl Rogers

La richesse consiste bien plus dans l’usage qu’on en fait que dans la possession.

Aristote

Il arrive que les grandes décisions ne se prennent pas, mais se forment d’elles-mêmes.

Henri Bosco

Chacun de nous est sans limites ; chacun de nous est inévitable ; chacun de nous avec son droit sur la Terre.

Walt Whitman

Notre problème n’est pas que nous ne sachions pas faire les choses mais que nous ne savons pas ce que nous voulons.

Théodore Monod

Ecouter quelqu'un, c'est lui permettre d'entendre ce qu'il dit.

Jacques Salomé

Les curistes prennent moins de médicaments

C’est ce que note La Croix, qui indique que « selon deux chercheurs bordelais, les cures thermales pourraient permettre d’économiser 20 millions d’euros par an ».

Le quotidien explique qu’« en se basant sur les données de la Cnam, [le Pr Nicolas Moore et le Dr Christian Toussaint, de l’université Victor-Segalen Bordeaux 2], ont observé la consommation de médicaments de 1 860 patients, 6 mois avant et après la cure ».
« Pour constater que ces derniers consommaient moins de médicaments et réduisaient leurs consultations après leur passage dans un centre thermal, [alors que] 1 860 autres personnes ayant les mêmes pathologies, le même âge et le même sexe, mais n’ayant pas suivi de cure, avaient à l’inverse accru leur consommation de médicaments », relève le journal.
La Croix précise que « la différence est de l’ordre de 25 € par patient sur 6 mois ».
Christian Toussaint remarque que « cela peut sembler infime, mais au regard des 350 000 curistes en rhumatologie en France, l’économie pourrait être de près de 20 millions d’euros par an ».
Le quotidien indique que « d’ici à quelques jours, la Cnam va recevoir l’étude » de ces chercheurs de l’Inserm, qui « revendiquent leur indépendance ».

Date de la dépêche : 28 juillet 2009

Auteur : Laurent Frichet - TSAVO PRESSE

Source : La Croix

Mentions légales