le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Quand tu rencontres un obstacle, fais-en ta cible.

Paul Smith

Une blessure écoute toujours plus, finalement, qu’une oreille.

Henry Bauchau

Que fait-on quand un problème est insoluble ? On change le problème.

Jean Monnet

J’ai toujours su que pour réussir dans le monde, il fallait avoir l’air fou et être sage.

Montesquieu

Etudier sans méditer est vain. Méditer sans étudier est périlleux.

Confucius

Sois calme et comprends, car tu te troubles et dans ta demeure intérieure tu atténues la lumière.

Saint Augustin

Le sage ne s’afflige jamais des maux présents, mais emploie le présent pour en prévenir d’autres.

W. Shakespeare, Richard II

Faire un peu est mieux que ne rien faire. Faire un peu plus est mieux que faire un peu moins. Faire de son mieux et s'en réjouir reste l'essentiel.

Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Koan Zen

Celui qui se nourrit de rêves, le vent l'emporte.

Proverbe turque

La dynamique de la bêta-amyloïde est régulée par l’orexine et le cycle sommeil/éveil.

L’accumulation de bêta-amyloïde (Abeta) dans l’espace extracellulaire du cerveau est un signe essentiel de la maladie d’Alzheimer.

Les facteurs régulant ce processus ne sont que partiellement connus. L’agrégation de Abeta est un processus dépendent de la concentration qui est vraisemblablement influencé par les modifications des taux de Abeta dans le liquide interstitiel cérébral (ISF).

En utilisant une technique de micro-dialyse chez la souris, nous avons montré que la quantité de Abeta ISF est corrélée avec l’état de veille. La quantité de Abeta ISF augmentait également de manière significative au cours de carences prolongées de sommeil et au cours de perfusion d’orexine, mais elle diminuait lors de l’administration intraveineuse d’un antagoniste du récepteur à orexine.

La privation chronique de sommeil augmentait significativement la formation de plaque de Abeta chez les souris transgéniques pour le précurseur d’amyloïde, alors que l’antagoniste du récepteur à orexine diminuait ce phénomène. Ainsi, le cycle sommeil/éveil et l’orexine pourraient jouer un rôle dans la pathogénèse de la maladie d’Alzheimer.

Date de la dépêche : 19 avril 2010

Source : InformationHospitaliere.com

Mentions légales