le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Le trop de quelque chose est le manque de quelque chose.

Proverbe arabe

L´échec est le fondement de la réussite.

Lao-Tseu

La pauvreté, c'est le maximum d'effort pour le minimum de résultat. La richesse, c'est le minimum d'effort pour le maximum de résultat

Pascal

De nos maladies, la plus sauvage est de mépriser notre être.

Montaigne

Je marche pour savoir où je vais

Goethe

Pour cacher un mensonge, il faut mentir mille fois.

Proverbe indien

Il n’est pas une seule chose qui échappe au moment présent.

Dogen

Que vaut une vie qui s’oublie pour en singer une autre ?

Patrick Chamoiseau

Ecouter, c’est être attentif à quelqu’un qui souffre, ce n’est pas lui donner une solution ou une explication à sa souffrance, c’est lui permettre de la dire et de trouver lui-même son propre chemin pour s’en libérer.

Romain Rolland

La dynamique de la bêta-amyloïde est régulée par l’orexine et le cycle sommeil/éveil.

L’accumulation de bêta-amyloïde (Abeta) dans l’espace extracellulaire du cerveau est un signe essentiel de la maladie d’Alzheimer.

Les facteurs régulant ce processus ne sont que partiellement connus. L’agrégation de Abeta est un processus dépendent de la concentration qui est vraisemblablement influencé par les modifications des taux de Abeta dans le liquide interstitiel cérébral (ISF).

En utilisant une technique de micro-dialyse chez la souris, nous avons montré que la quantité de Abeta ISF est corrélée avec l’état de veille. La quantité de Abeta ISF augmentait également de manière significative au cours de carences prolongées de sommeil et au cours de perfusion d’orexine, mais elle diminuait lors de l’administration intraveineuse d’un antagoniste du récepteur à orexine.

La privation chronique de sommeil augmentait significativement la formation de plaque de Abeta chez les souris transgéniques pour le précurseur d’amyloïde, alors que l’antagoniste du récepteur à orexine diminuait ce phénomène. Ainsi, le cycle sommeil/éveil et l’orexine pourraient jouer un rôle dans la pathogénèse de la maladie d’Alzheimer.

Date de la dépêche : 19 avril 2010

Source : InformationHospitaliere.com

Mentions légales