le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Pour expliquer un brin de paille, il faut démonter tout l’univers

Remy de Gourmont

Nous avons inventé la vitesse et nous tournons en rond.

Charlie Chaplin

Nous sommes dans l’inconcevable, mais avec des repères éblouissants.

René Char

Ce dont vous avez besoin se présentera à vous si vous ne désirez pas ce dont vous n’avez pas besoin.

Nisargadatta Maharaj

L´échec est le fondement de la réussite.

Lao-Tseu

L’espérance est un risque à courir

Georges Bernanos

Le bonheur, c’est de continuer à désirer ce qu’on possède

Saint-Augustin

Le monde est un spectacle à regarder et non un problème à résoudre.

Jules de Gaultier de Laguionie

Si quelqu’un me guérit et me retire mon mal, j’entends aussi qu’il me hisse au niveau de conscience que j’aurais atteint si j’avais moi-même résolu ce que ce mal devait m’apprendre. Sinon, s’il me laisse dans le même état de conscience après m’avoir retiré mon mal, il me vole l’outil de croissance que peut être cette maladie.

Yvan Amar

Ne pas chercher à ne pas souffrir ni à moins souffrir, mais à ne pas être altéré par la souffrance.

Simone Weil

Gentils toutous

Men’s Health note en bref qu’« on suspecte [que] les chiens pourraient déceler le cancer et les crises d'épilepsie chez leurs maîtres ».

Le mensuel relève qu’« ils peuvent en tout cas détecter les chutes du taux d'insuline des diabétiques. Une étude britannique a montre que dans 65% des cas, le chien détectait la baisse du taux d'insuline et que dans 30%, il la repérait à plusieurs reprise ». « Par son comportement - coup de langues, jappements, sauts ou câlins -, le meilleur ami de l'homme a prouvé qu’il l'était pour de bon », conclut le magazine.

Date de la dépêche : 28 avril 2009

Auteur : laurent Frichet - TSAVO PRESSE

Source : Men’s Health

Mentions légales