le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Celui qui a franchi le seuil de la porte a déjà parcouru une bonne partie du chemin.

Proverbe hollandais

Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence-le. L’audace a du génie, du pouvoir, de la magie.

Goethe

Pour toute action : quoi, pourquoi et comment ?

Swami Prajnanpad

La seule chose qu’on est sûr de ne pas réussir est celle qu’on ne tente pas

Paul Emile Victor

Ce dont vous avez besoin se présentera à vous si vous ne désirez pas ce dont vous n’avez pas besoin.

Nisargadatta Maharaj

La beauté n’est que la promesse du bonheur.

Stendhal

Ecouter quelqu'un, c'est lui permettre d'entendre ce qu'il dit.

Jacques Salomé

Le premier ennemi à combattre est à l'intérieur de soi. Souvent, c'est le seul.

Christine Orban

Tu ne changeras jamais les choses en combattant ce qui existe déjà. Pour changer les choses, construis un nouveau modèle qui rendra l’ancien obsolète.

Buckminster Fuller

La vie de chacun de nous n’est pas une tentative d’aimer, elle est l’unique essai.

Pascal Quignard

Des chercheurs percent le secret du choc anaphylactique

C’est ce qu’annonce La Croix, qui rend compte sur quelques lignes des travaux de Pierre Bruhns et de son équipe de l’Inserm-Institut Pasteur Paris, avec des chercheurs de l’université de Tokyo (Japon).

Le journal note qu’« on pensait que l’anaphylaxie était due à la mobilisation de certains anticorps (immunoglobines E) et certains globules blancs (mastocytes et basophiles) capables de libérer en quelques minutes de puissants médiateurs de l’inflammation des tissus, l’histamine et le PAF ».
« L’équipe menée par Pierre Bruhns vient de découvrir qu’elle est due à d’autres anticorps et d’autres globules blancs. Ils envisagent un essai clinique pour 2014 avec l’hôpital Bichat. S’ils ont assez d’argent »,
observe La Croix.
Le chercheur remarque en effet qu’en matière de recherche clinique, « l’immunologie est un peu le parent pauvre par rapport au cancer ou aux maladies infectieuses ».

Date de la dépêche : 10 juin 2011

Auteur : Laurent Frichet

Source : La Croix, Libération, Le Parisien

Mentions légales