le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Quand ton esprit n’est pas encombré de choses inutiles, c’est la meilleure saison de la vie.

Wu-men

Il se pourrait qu’aucune pensée, si fugitive, si inavouée soit-elle, ne passe dans le monde sans laisser de trace.

Cesare Pavese

Tu cesseras de craindre en cessant d’espérer

Sénèque

Changer le passé, les dieux eux-mêmes y sont impuissants.

Henri Heine

Pour toute action : quoi, pourquoi et comment ?

Swami Prajnanpad

L'oeuvre d'art éveille continuellement en nous une soif et une source.

Paul Valéry

Le bonheur ne se trouve pas dans les choses ou les événements mais dans le regard que l’on porte sur eux.

Faouzi Skali

Celui qui est charnel l'est jusque dans les choses de l'esprit ; celui qui est spirituel l'est jusque dans les choses de la chair.

Saint Augustin

Il y a beaucoup de gens dont la facilité de parler ne vient que de l'impuissance de se taire.

Edmond Rostand

Accepter, ce n’est pas la même chose que s’adapter tant bien que mal.

Swami Prajnanpad

Des chercheurs percent le secret du choc anaphylactique

C’est ce qu’annonce La Croix, qui rend compte sur quelques lignes des travaux de Pierre Bruhns et de son équipe de l’Inserm-Institut Pasteur Paris, avec des chercheurs de l’université de Tokyo (Japon).

Le journal note qu’« on pensait que l’anaphylaxie était due à la mobilisation de certains anticorps (immunoglobines E) et certains globules blancs (mastocytes et basophiles) capables de libérer en quelques minutes de puissants médiateurs de l’inflammation des tissus, l’histamine et le PAF ».
« L’équipe menée par Pierre Bruhns vient de découvrir qu’elle est due à d’autres anticorps et d’autres globules blancs. Ils envisagent un essai clinique pour 2014 avec l’hôpital Bichat. S’ils ont assez d’argent »,
observe La Croix.
Le chercheur remarque en effet qu’en matière de recherche clinique, « l’immunologie est un peu le parent pauvre par rapport au cancer ou aux maladies infectieuses ».

Date de la dépêche : 10 juin 2011

Auteur : Laurent Frichet

Source : La Croix, Libération, Le Parisien

Mentions légales