le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

L'homme est né libre, de ses penchants il se construit une prison, sans s'en rendre compte, il en devient prisonnier.

Khalil Gibran

Que de maladies qui ne sont en réalité que des guérisons

L’obstacle est matière à action.

Marc Aurèle

Choisir son temps, c'est l'épargner.

Francis Bacon

Ne pas chercher à ne pas souffrir ni à moins souffrir, mais à ne pas être altéré par la souffrance.

Simone Weil

Que fait-on quand un problème est insoluble ? On change le problème.

Jean Monnet

Si je veux enrichir mon esprit, je ne cherche pas les honneurs mais la liberté.

Rembrandt

Celui qui est charnel l'est jusque dans les choses de l'esprit ; celui qui est spirituel l'est jusque dans les choses de la chair.

Saint Augustin

L´homme pressé cherche la porte et passe devant.

Goethe

L’esprit cache, se voile des choses ; mais le corps sait, peut-être.

Henry Bauchau

Des chercheurs percent le secret du choc anaphylactique

C’est ce qu’annonce La Croix, qui rend compte sur quelques lignes des travaux de Pierre Bruhns et de son équipe de l’Inserm-Institut Pasteur Paris, avec des chercheurs de l’université de Tokyo (Japon).

Le journal note qu’« on pensait que l’anaphylaxie était due à la mobilisation de certains anticorps (immunoglobines E) et certains globules blancs (mastocytes et basophiles) capables de libérer en quelques minutes de puissants médiateurs de l’inflammation des tissus, l’histamine et le PAF ».
« L’équipe menée par Pierre Bruhns vient de découvrir qu’elle est due à d’autres anticorps et d’autres globules blancs. Ils envisagent un essai clinique pour 2014 avec l’hôpital Bichat. S’ils ont assez d’argent »,
observe La Croix.
Le chercheur remarque en effet qu’en matière de recherche clinique, « l’immunologie est un peu le parent pauvre par rapport au cancer ou aux maladies infectieuses ».

Date de la dépêche : 10 juin 2011

Auteur : Laurent Frichet

Source : La Croix, Libération, Le Parisien

Mentions légales