le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

La Nature, pour être commandée, doit être obéie.

Francis Bacon

Tu connais l’utilité mais connais-tu l’utilité de l’inutile ?

Lao Tseu

A la fin de chaque vérité il faut ajouter que l’on se souvient de la vérité opposée.

Pascal

La tradition c’est le choix des expériences les meilleures.

Aristote

De votre ami dites du bien ; de votre ennemi, ne dites rien.

Proverbe anglais

Qui craint de souffrir, souffre déjà de ce qu'il craint.

Montaigne

L’esprit cache, se voile des choses ; mais le corps sait, peut-être.

Henry Bauchau

L'oeuvre d'art éveille continuellement en nous une soif et une source.

Paul Valéry

C'est une folie que de vouloir guérir le corps sans vouloir guérir l'esprit.

Platon

Il ne faut pas compter sur ceux qui ont créé les problèmes pour les résoudre.

Albert Einstein

Soigner l’AVC… en chantant

Sciences et Avenir s’intéresse à une « voie de soin [de l’AVC], la MIT, ou thérapie d’intonation mélodique, mise en œuvre par Gottfried Schlaug, neurologue à l’université Harvard, à Boston (Etats-Unis) ».

Le magazine observe que « lorsque l’attaque touche l’hémisphère gauche du cerveau, siège du centre de la parole, les victimes perdent leurs capacités d’élocution. Pourtant, certains de ces aphasiques sont capables de chanter ».
Sciences et Avenir indique ainsi que « lors d’une conférence à San Diego, [le chercheur] a présenté des cas de recouvrement de la parole… chantée ! Des patients incapables d’énoncer des mots intelligibles sont parvenus, après des séances d’entraînement, à chanter «happy birthday» ou à exprimer un besoin, tel que «j’ai soif» ».
Le mensuel explique que « les effets de la thérapie ont été étudiés grâce à l’imagerie cérébrale (IRM fonctionnelle). Gottfried Schlaug et son équipe ont montré que la musique stimule des zones du cerveau différentes de celles de la parole ».
Sciences et Avenir note que « s’il s’agit d’un discours énoncé, c’est l’hémisphère gauche qui est sollicité ; s’il s’agit d’une communication chantée, c’est l’hémisphère droit – et parfois les deux ».
Le magazine indique qu’« un essai clinique avec 30 patients aphasiques est en cours ».

Date de la dépêche : 27 avril 2010

Auteur : Laurent Frichet - TSAVO PRESSE

Source : Sciences et Avenir, numéro 758

Mentions légales