le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Romain Rolland

La seule chose qu’on est sûr de ne pas réussir est celle qu’on ne tente pas

Paul Emile Victor

La santé c'est être capable de tomber malade et de s'en relever

Georges Canguilhem

Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence-le. L’audace a du génie, du pouvoir, de la magie.

Goethe

Oser, c’est perdre pied momentanément. Ne pas oser, c’est se perdre soi-même.

Kierkegaard

Le hasard ne favorise que les esprits préparés.

Pascal

Peu importe si le début paraît petit

Henri David Thoreau

Pour aller de l’avant, il faut prendre du recul. Car prendre du recul, c’est prendre de l’élan.

Mc Solaar

Par l'attention les choses existent.

Dokhusho Villalba

Une blessure écoute toujours plus, finalement, qu’une oreille.

Henry Bauchau

Sentir la douleur physique de l’autre, ça tient à quoi ?

Libération se penche sur les travaux du neurologue Nicolas Danziger, à la Pitié-Salpêtrière, sur la douleur et sa perception par l’autre.

Nicolas Danziger remarque ainsi : « La fonction de l’empathie n’est jamais évoquée pendant les études de médecine alors qu’elle est au coeur de la relation médecin-malade. Au fil de mes consultations, j’ai réalisé combien elle est cruciale pour qui prétend traiter la douleur ». Libération s’interroge ainsi : « Sentir la douleur physique de l’autre, avoir de l’empathie pour lui, ça tient à quoi ? A l’éducation, à l’instinct, à l’expérience ? ». Le Dr Danziger « lance des pistes en étudiant des patients insensibles à la douleur », indique le journal, qui ajoute que « grâce à l’IRM, les circuits de transmission sont mieux connus ».

Date de la dépêche : 02 juin 2009

Auteur : Laurent Frichet

Source : Libération

Mentions légales