le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Le chute n'est pas un échec, l'échec est de rester là où on est tombé.

Socrate

"oui" et "non" sont les mots les plus courts et les plus faciles à prononcer, et ceux qui demandent le plus d’examen

Talleyrand

Chacun de nous est sans limites ; chacun de nous est inévitable ; chacun de nous avec son droit sur la Terre.

Walt Whitman

La violence est ce qui ne parle pas.

Gilles Deleuze

Il y a beaucoup de gens dont la facilité de parler ne vient que de l'impuissance de se taire.

Edmond Rostand

Tu ne changeras jamais les choses en combattant ce qui existe déjà. Pour changer les choses, construis un nouveau modèle qui rendra l’ancien obsolète.

Buckminster Fuller

Nous nous rendons pitoyables ou nous nous rendons forts. La quantité de travail à fournir est la même.

Carlos Castaneda

Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité ; un optimiste voit l'opportunité dans chaque difficulté.

Sir Winston Churchill

Ce dont vous avez besoin se présentera à vous si vous ne désirez pas ce dont vous n’avez pas besoin.

Nisargadatta Maharaj

L’amitié double les joies et réduit de moitié les peines.

Francis Bacon

Pour vivre vieux, faites du bénévolat

Les séniors qui s’engagent dans une activité bénévole vivent plus longtemps que les autres selon une nouvelle étude américaine.

Si vous comptez faire de vieux os, mettez-vous au bénévolat après la retraite. Des chercheurs américains viennent en effet de montrer que les séniors qui s’engagent dans une activité bénévole vivent en moyenne plus longtemps que leurs congénères.
Le docteur Sei Lee et ses collègues de l’Université de Californie ont suivi plus de 6300 retraités âgés en moyenne de 78 ans auxquels ils ont demandé s’ils s’investissaient dans des actions bénévoles.
Les chercheurs ont surveillé la mortalité des volontaires depuis le début de l’étude, en 2002. Au cours de cette période, 26 % des séniors ne pratiquant pas le bénévolat sont décédés. Dans le même temps seuls 12 % des retraités qui consacraient du temps à cette activité sont décédés.
Pour les chercheurs cette différence n’est pas anodine : le fait de s’investir dans une activité bénévole est clairement associé à une baisse de la mortalité. Comment l’expliquer ? « Probablement parce que le volontariat permet aux retraités de rester physiquement et intellectuellement actifs et de maintenir leur réseau social. », soulignent les auteurs. Ces trois facteurs sont en effet fréquemment associés à une augmentation de l’espérance de vie.

Date de la dépêche : 11 mai 2009

Auteur : American Geriatrics Society annual meeting

Source : LaNutrition.fr

Mentions légales