le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Le plaisir se ramasse La joie se cueille Et le bonheur se cultive

Bouddha

Quand vous commettez une erreur grave, elle peut vous être plus utile que la décision la mieux pesée.

Winston Churchill

Balayer est un art en soi.

Gandhi

Tout le problème de ce monde c’est que les idiots et les fanatiques sont toujours sûrs d’eux tandis que les sages sont pleins de doutes.

Bertrand Russell

Il arrive que les grandes décisions ne se prennent pas, mais se forment d’elles-mêmes.

Henri Bosco

La confiance est un élément majeur : sans elle, aucun projet n'aboutit.

Eric Tabarly

L'homme ne vit pas cent ans et se fait du souci pour mille.

Proverbe chinois

Personne ne peut vous faire sentir inférieur sans votre propre consentement.

Eleonor Roosevelt

Les gens ont toujours peur de la nouveauté. Pour faire du neuf, il faut se donner le droit à l'erreur.

Björk

Accepter, ce n’est pas la même chose que s’adapter tant bien que mal.

Swami Prajnanpad

Méditer contre la dépression

L'Express remarque qu’« entre technique bouddhiste et méthode psy anglo-saxonne, une nouvelle thérapie, fondée sur des exercices de concentration, combat les risques de rechute » dans la dépression.
Le magazine relate ainsi sur 3 pages un cours où « d’anciens déprimés cherchent une alternative aux médicaments », encadrés par deux médecins.
L’hebdomadaire se penche sur cette « thérapie cognitive fondée sur la pleine conscience », observant que « cette pratique permet de ne pas souscrire aux pensées négatives ». L'Express précise que « cette thérapie s’adresse aux personnes sorties de leur dépression, si elles craignent une rechute. Pas aux dépressifs ! ».
Le magazine explique en effet que « la méditation n’est pas de la relaxation. Elle exige de l’énergie et produit un certain stress. Avec le risque d’aggraver une dépression en cours ». L’hebdomadaire s’interroge toutefois : « Ce type de méditation peut-il vraiment servir de garde-fou pour d’anciens dépressifs qui, jour après jour, côtoient dangereusement le vide ? Ou faut-il considérer ces stages comme une mode, l’une chassant l’autre ? ».

--------------------------------------------------------------------------------

Date de la dépêche : 10 février 2009

Auteur : Laurent Frichet TSAVO

Source : www.sf-neuro.org/lL'Express, numéro 3005

Mentions légales