le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Chacun de nous est sans limites ; chacun de nous est inévitable ; chacun de nous avec son droit sur la Terre.

Walt Whitman

Il ne faut pas compter sur ceux qui ont créé les problèmes pour les résoudre.

Albert Einstein

Pour cacher un mensonge, il faut mentir mille fois.

Proverbe indien

La confiance est un élément majeur : sans elle, aucun projet n'aboutit.

Eric Tabarly

Ce qui ne se trouve pas en nous ne nous contrarie pas.

Hermann Hesse

A l'hôtel de la décision, les gens dorment bien.

Proverbe persan

La santé c'est être capable de tomber malade et de s'en relever

Georges Canguilhem

Si tu cherches la vérité au dehors de toi, elle s'éloignera de plus en plus.

Tung-Shan

Je ne m´attends pas à trouver un saint aujourd´hui. Si je pouvais seulement trouver un sage, je m´en contenterais.

Confucius

Tu ne peux pas voyager sur un chemin sans être toi-même le chemin

Bouddha

La méditation pour prévenir le burnout?

Méditer serait un bon moyen de prévenir l’épuisement professionel (burnout), selon un essai préliminaire réalisé auprès de médecins et dont les résultats sont publiés dans le Journal de l’association médicale américaine (JAMA).

 

Des chercheurs américains ont testé une technique de méditation qui pourrait aider à prévenir l’épuisement professionnel qui toucherait environ 60 % des médecins de première ligne. Dans le cadre d’un programme de formation continue, 70 médecins ont suivi, durant 1 an, des séances de méditation de pleine conscience. Ils ont aussi participé à des échanges entre collègues portant sur leurs expériences cliniques.

Selon les résultats, le programme de méditation a eu pour effet de réduire les symptômes associés à l’épuisement professionnel. Entre le début et la fin du programme, l’épuisement émotionnel des participants avait diminué de 25,4 %, tandis que leur sentiment d’accomplissement professionnel avait augmenté de 6 %.

La pleine conscience

Cette technique de méditation est inspirée du bouddhisme zen. Elle repose sur la conscience du moment présent et sur une attitude d’acceptation dénuée de jugement.

Les auteurs de l’étude rapportent notamment une réduction de 51,5 % des perturbations de l’humeur et une amélioration de 8,2 % de la stabilité émotionnelle. Par ailleurs, la capacité d’empathie des médecins envers leurs patients a augmenté d’environ 4 %.

L’épuisement professionnel chez les médecins entraîne une diminution de la qualité des soins aux patients - davantage d’erreurs médicales et moins d’empathie – et des problèmes dans leur vie personnelle, soulignent les chercheurs.

Date de la dépêche : 06 octobre 2009

Auteur : Pierre Lefrançois

Source : PasseportSanté.net

Mentions légales