le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

On surestime ce que l’on n’est pas et on sous-estime ce que l’on est

Malcolm Forbe

Deviens ce que tu es, fais ce que toi seul peut faire.

Nietzsche

Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité ; un optimiste voit l'opportunité dans chaque difficulté.

Sir Winston Churchill

La seule chose qu’on est sûr de ne pas réussir est celle qu’on ne tente pas

Paul Emile Victor

Le chute n'est pas un échec, l'échec est de rester là où on est tombé.

Socrate

Le mental vit dans un cercle vicieux. Il crée lui-même les problèmes et essaie ensuite de les résoudre.

Swami Prajnanpad

Qui a vu le présent, a vu toutes choses, celles qui sont arrivées dans le passé insondable, celles qui arriveront dans l’avenir.

Marc Aurèle

De votre ami dites du bien ; de votre ennemi, ne dites rien.

Proverbe anglais

Ecouter quelqu'un, c'est lui permettre d'entendre ce qu'il dit.

Jacques Salomé

Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risques. Choisis ton risque. A te regarder, ils s'habitueront.

René Char

Comment l'hormone de la bonne vie influence le cerveau stressé

Les Echos indique en effet que « les recherches réalisées par des chercheurs américains du Southwestern Medical Center de Dallas confirment le rôle clef de [la ghréline] dans la prise alimentaire ».

Le journal explique que les chercheurs, qui publient leurs travaux dans le Journal of Clinical Investigation, « ont travaillé avec des souris soumises à un stress permanent lié à la présence d'un mâle dominant. Des rongeurs sauvages placés dans cet environnement compensaient ce handicap en sélectionnant délibérément des nourritures grasses et très caloriques ».
« Les chercheurs ont démontré que le stress chronique engendré par la présence d'un chef pesant déclenche la production de ghréline, induisant un appétit excessif puis l'obésité »,
 continue le quotidien, qui ajoute que « ces travaux ne précisent pas si cette compensation se produit également chez les humains opprimés par un chef pesant et autoritaire ».

Date de la dépêche : 29 septembre 2011

Auteur : Laurent Frichet

Source : Les Echos

Mentions légales