le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Le sage n’a aucune autre consistance que celle qui est dévolue au potier.

François Roustang

Ne dis pas peu de choses en beaucoup de mots, mais dis beaucoup de choses en peu de mots.

Pythagore

Savoir se contenter de ce que l'on a : c'est être riche.

Lao-Tseu

L’obstacle est matière à action.

Marc Aurèle

Tout ce que nous voyons pourrait aussi être autrement.

Ludwig Wittgenstein

Que fait-on quand un problème est insoluble ? On change le problème.

Jean Monnet

Béni est celui qui a trouvé sa tâche. Qu’il ne cherche pas d’autre félicité.

Thomas Carlyle

La maladie, sa racine hébraïque « malaha » le révèle, consiste à tourner en rond.

Christiane Singer

Qu’est-ce que le bonheur, sinon le simple accord entre un être et l’existence qu’il mène.

Albert Camus

A la fin de chaque vérité il faut ajouter que l’on se souvient de la vérité opposée.

Pascal

Anorexie-dépression, la spirale

Libération indique qu’à l’initiative de l’Institut français pour la nutrition, « un débat s’est tenu hier sur le lien entre santé mentale et variations de poids ».

Le journal se penche sur l’anorexie mentale, « une énigme pour bon nombre de médecins, car aucun psychotrope ni traitement médicamenteux n’ont d’effet sur elle ».
« On guérit malgré tout de cette maladie à la fois psychiatrique et somatique, si la prise en charge soigne et l’assiette et l’esprit », ajoute le quotidien.
Libération souligne que « pour les spécialistes, l’anorexie mentale est une «toxicomanie sans drogue», une addiction qui n’est pas liée à une substance mais à un comportement ».
Le journal s’interroge : « L’anorexie est-elle une conséquence de la dépression ou l’inverse ? ». Le quotidien note que « le risque de dépression sévère se manifeste lors du basculement vers la boulimie, l’autre pôle extrême. […] Reprendre du poids de manière incontrôlée précipite dans la dépression et conduit 10% des anorexiques au suicide ».

Date de la dépêche : 17 juin 2009

Auteur : Laurent Frichet

Source : Libération

Mentions légales