le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

La vieillesse, c'est l'hiver pour les ignorants et le temps des moissons pour les sages.

Proverbe juif

J'aime mieux forger mon âme que la meubler.

Montaigne

William Shakespeare

Pour aller de l’avant, il faut prendre du recul. Car prendre du recul, c’est prendre de l’élan.

Mc Solaar

Changer le passé, les dieux eux-mêmes y sont impuissants.

Henri Heine

La violence est ce qui ne parle pas.

Gilles Deleuze

Qui craint de souffrir, souffre déjà de ce qu'il craint.

Montaigne

De nos maladies, la plus sauvage est de mépriser notre être.

Montaigne

Ne crains pas d'avancer lentement, crains seulement de t'arrêter.

Proverbe chinois

Quand vous commettez une erreur grave, elle peut vous être plus utile que la décision la mieux pesée.

Winston Churchill

Rester debout, un atout pour la santé

Delphine Chayet indique en effet dans Le Figaro que « des chercheurs américains viennent de le calculer : limiter à 3 heures le temps passé chaque jour en position assise permettrait de rallonger son espérance de vie de 2 ans », selon un article publié dans le British Medical Journal.

La journaliste rappelle que « la sédentarité a été identifiée comme un facteur de risque de maladies cardiovasculaires, d'obésité et de cancers. On entend par là le nombre d'heures passées en position assise (ou allongée) entre le lever et le coucher, en incluant le temps de transports, de travail, de repas ou encore de loisir ».
Delphine Chayet explique donc que « les chercheurs ont repris les données d'enquêtes épidémiologiques menées en 2005, puis en 2009, auprès d'un large échantillon de la population américaine de plus de 18 ans. Ils ont analysé leurs réponses à des questionnaires, ce qui entraîne, de l'aveu même des auteurs de l'étude, une «marge d'erreur» ».
Le Pr Martine Duclos, chef du service de médecine du sport au CHU de Clermont-Ferrand, relève que « quand on interroge nos patients sur le temps qu'ils passent assis, on s'aperçoit que leur réponse est systématiquement sous-estimée ». Delphine Chayet note ainsi que « les Américains déclarent passer 5 heures par jour en position assise, ce qui semble très peu ».
La journaliste précise que « selon les médecins, le muscle n'utilise plus les lipides pour subvenir à ses besoins lorsqu'on reste trop longtemps sur son postérieur. Les graisses non consommées se déposent alors dans les vaisseaux, autour du foie et des organes ».
Le Pr Duclos ajoute que « se lever régulièrement est nécessaire. Une étude américaine a en effet montré qu'une pause d'une minute toutes les heures diminue le risque cardiovasculaire de 20% ».
Delphine Chayet conclut : « Ainsi, non seulement il faut faire du sport, mais en plus il faut rester debout entre les séances ».

Date de la dépêche : 12 juillet 2012

Auteur : Laurent Frichet

Source : Le Figaro

Mentions légales