le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

De la simplicité, de la simplicité, de la simplicité ! Oui, que vos affaires soient comme deux ou trois, et non cent ou mille.

Henry David Thoreau

Qui craint de souffrir, souffre déjà de ce qu'il craint.

Montaigne

Pour toute action : quoi, pourquoi et comment ?

Swami Prajnanpad

Quand tu rencontres un obstacle, fais-en ta cible.

Paul Smith

J'aime mieux forger mon âme que la meubler.

Montaigne

Tu ne peux pas voyager sur un chemin sans être toi-même le chemin

Bouddha

L'oeuvre d'art éveille continuellement en nous une soif et une source.

Paul Valéry

L´homme pressé cherche la porte et passe devant.

Goethe

Le bonheur ne se trouve pas dans les choses ou les événements mais dans le regard que l’on porte sur eux.

Faouzi Skali

Accepter, ce n’est pas la même chose que s’adapter tant bien que mal. Il n’est aucune histoire si terrible, aucun accident du sort… dont la nature humaine, par patience ne puisse venir à bout.

Euripide

Pratiquer le yoga améliore l'état général des patientes atteintes de cancer du sein

Les Echos note en bref que « la pratique du yoga aurait un effet bénéfique sur l'angoisse, le stress et les défenses immunitaires chez les patientes atteintes de cancer du sein métastatique ».

Le journal rend ainsi compte d’une étude présentée au 34e symposium sur le cancer du sein de San Antonio (Etats-Unis), « réalisée conjointement par des yogis et des médecins indiens spécialistes du cancer de Bangalore ».
Le quotidien explique que « pendant 3 mois, les médecins ont comparé l'état de 45 patientes faisant une séance quotidienne de yoga à celui de 45 autres recevant simplement un soutien psychologique. Les résultats obtenus plaident indubitablement en faveur du yoga ».
Les Echos relève que « dans le groupe pratiquant, une diminution de l'angoisse et de l'intensité de la fatigue, et une amélioration des fonctions cognitives ont été observées. Et les paramètres biologiques mesurés l'ont confirmé avec la diminution le matin des niveaux de cortisol (un marqueur de stress) et l'augmentation de la production de certains globules blancs qui jouent un rôle important dans la lutte contre le cancer ».

Date de la dépêche : 21 janvier 2012

Auteur : Laurent Frichet

Source : Les Echos

Mentions légales