le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Une petite impatience ruine un grand projet.

Confucius

Les gens ont toujours peur de la nouveauté. Pour faire du neuf, il faut se donner le droit à l'erreur.

Björk

La terre ne rend jamais sans intérêt ce qu'elle a reçu.

Balayer est un art en soi.

Gandhi

La santé se mérite, se gagne et se défend jour après jour par des méthodes prévues par la Nature et non par la médecine.

Hippocrate

Le réel montre plus de relationnel que de rationnel.

Michel Serres

L'homme est né libre, de ses penchants il se construit une prison, sans s'en rendre compte, il en devient prisonnier.

Khalil Gibran

Le plaisir peut s’appuyer sur l’illusion, mais le bonheur repose sur la réalité.

Chamfort

Si quelqu’un me guérit et me retire mon mal, j’entends aussi qu’il me hisse au niveau de conscience que j’aurais atteint si j’avais moi-même résolu ce que ce mal devait m’apprendre. Sinon, s’il me laisse dans le même état de conscience après m’avoir retiré mon mal, il me vole l’outil de croissance que peut être cette maladie.

Yvan Amar

L’obstacle est matière à action.

Marc Aurèle

Mal de dos: s'entraîner deux, trois ou quatre fois par semaine pour diminuer la douleur?

16 juin 2009 – Suivre un programme d’exercice physique peut aider à soulager les personnes qui souffrent de maux de dos chroniques et, selon une étude canadienne, l’effet serait plus marqué lorsqu’elles s’entraînent quatre jours par semaine.

Les chercheurs ont mené un essai clinique auprès de 240 participants ayant des douleurs chroniques au bas du dos. Les sujets ont été répartis dans quatre groupes. Chaque groupe avait un programme d’entraînement de réadaptation musculaire de deux, trois ou quatre jours par semaine, ou aucun programme.
À la 13e semaine, les personnes qui s’entraînaient quatre jours par semaine ont connu une amélioration de leur qualité de vie avec une diminution de 28 % de l’intensité de leur douleur et de 36 % du degré de leur incapacité physique. Celles qui s’entraînaient deux et trois jours par semaine ont obtenu respectivement une diminution de leur douleur de 14 % et de 18 %.
Les chercheurs ont évalué l’intensité de la douleur au dos, le degré d’incapacité physique et la qualité de vie des participants au début de l’étude, puis à la 9e et à la 13e semaine. Au départ, il n’y avait pas de différence sur ces trois aspects entre les quatre groupes. Les participants faisaient des exercices de musculation avec des poids, soit à l’aide d’appareils soit au sol.
Selon une récente analyse d’études, la pratique d’une activité physique qui vise à renforcer les muscles lombaires et abdominaux est plus efficace que les interventions chirurgicales pour traiter les maux chroniques du bas du dos.

Date de la dépêche : 16 juin 2009

Auteur : Carole Boulé

Source : PasseportSanté.net

Mentions légales