le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

La folie est de se comporter toujours de la même manière et de s’attendre à des résultats différents.

Albert Einstein

Ecouter quelqu'un, c'est lui permettre d'entendre ce qu'il dit.

Jacques Salomé

Si la moitié de nos souhaits étaient exaucés, nos soucis seraient doublés.

Benjamin Franklin

Nous sommes dans l’inconcevable, mais avec des repères éblouissants.

René Char

Celui qui se nourrit de rêves, le vent l'emporte.

Proverbe turque

Je sais et je sens que faire du bien est le plus vrai bonheur que le cœur humain puisse goûter.

Jean-Jacques Rousseau

Le chute n'est pas un échec, l'échec est de rester là où on est tombé.

Socrate

Il faut perdre la moitié de son temps pour pouvoir employer l’autre.

Locke

Je marche pour savoir où je vais

Goethe

J’ai toujours su que pour réussir dans le monde, il fallait avoir l’air fou et être sage.

Montesquieu

30 minutes d’activité physique par semaine pour vivre plus longtemps

Les sédentaires peuvent améliorer leur espérance de vie en faisait seulement 30 minutes d’activité physique par semaine.
Faut-il vraiment faire chaque jour une demi-heure de sport pour espérer tirer bénéfice d’une activité physique ? Pas forcément. Si l’on en croit une nouvelle étude 30 minutes par semaine suffisent aux personnes sédentaires pour diviser par deux leur risque de mortalité.
Pour mettre ce résultat en évidence, les chercheurs américains ont suivi pendant 9 ans plus de 4300 quinquagénaires et sexagénaires en bonne santé et les ont répartis en 5 catégories en fonction de leur niveau d’activité physique : sédentaires complets, sédentaires bougeant juste un peu, moyennement actifs, actifs, très actifs.
Sans surprise, les chercheurs ont observé une mortalité plus importante chez les sédentaires que chez les actifs. En revanche ce qui s’est avéré surprenant c’est la différence de mortalité entre les groupes « sédentaires complets » et « sédentaires bougeant juste un peu ». En pratiquant à peine une demi-heure d’activité physique par semaine, les sédentaires bougeant peu diminuent de moitié leur risque de mourir prématurément par rapport aux sédentaires complets.
Les chercheurs conseillent aux personnes totalement réfractaires à l’activité physique de faire l’effort de bouger ne serait-ce qu’un peu. « Le taux de mortalité grimpe très rapidement quand on cesse de bouger », précisent-ils.

Date de la dépêche : 20 août 2009

Source : LaNutrition.fr

Mentions légales