le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Je marche pour savoir où je vais

Goethe

On devrait attacher moins d'importance à ce que l'on va faire qu'à ce que l'on est.

Maître Eckart

Le bonheur, c’est de continuer à désirer ce qu’on possède

Saint-Augustin

Si quelqu’un me guérit et me retire mon mal, j’entends aussi qu’il me hisse au niveau de conscience que j’aurais atteint si j’avais moi-même résolu ce que ce mal devait m’apprendre. Sinon, s’il me laisse dans le même état de conscience après m’avoir retiré mon mal, il me vole l’outil de croissance que peut être cette maladie.

Yvan Amar

Chacun de nous est sans limites ; chacun de nous est inévitable ; chacun de nous avec son droit sur la Terre.

Walt Whitman

Ne pas chercher à ne pas souffrir ni à moins souffrir, mais à ne pas être altéré par la souffrance.

Simone Weil

Il arrive que les grandes décisions ne se prennent pas, mais se forment d’elles-mêmes.

Henri Bosco

Choisir son temps, c'est l'épargner.

Francis Bacon

Celui qui est charnel l'est jusque dans les choses de l'esprit ; celui qui est spirituel l'est jusque dans les choses de la chair.

Saint Augustin

C’est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain n’écoute pas.

Victor Hugo

Les végétaliens gardent des os solides

Les végétaliens auraient la même densité osseuse que les omnivores alors qu’ils consomment deux fois moins de protéines et de calcium. C’est ce que viennent de révéler des chercheurs vietnamiens.

Le végétalisme, un régime dangereux pour les os ? Pas si sur. Des scientifiques de l’université d’Ho Chi Minh affirment qu’une alimentation exempte de tous produits et sous produits d’origine animale ne diminuerait pas la densité osseuse.
Grâce à des examens au scanner, les chercheurs ont comparé la densité osseuse de deux groupes de femmes : 105 femmes omnivores âgées de 62 ans en moyenne et 105 nonnes bouddhistes du même âge ayant un régime végétalien en raison de leur religion.
Résultat : les scanners montrent que toutes les femmes ont la même densité osseuse dans la colonne vertébrale, les hanches et le corps dans son ensemble. De plus, il n’y a pas de différence significative entre les deux groupes sur les taux d’ostéoporose : 17% des nonnes bouddhistes ont développé de l’ostéoporose contre 14% chez les omnivores.
Comment expliquer ces résultats ? Il semble que manger de la viande et des produits laitiers importe peu sur la densité osseuse. En revanche, les chercheurs pensent que le maintien d’une bonne santé osseuse pourrait être attribué à la consommation de soja puisqu’il s’agit d’un aliment courant chez les nonnes bouddhistes.

Date de la dépêche : 04 mai 2009

Auteur : Lénaïse LE LAY

Source : LaNutrition.fr

Mentions légales