le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Méditer, c’est s’abriter dans le présent.

Fabrice Midal

La maladie, sa racine hébraïque « malaha » le révèle, consiste à tourner en rond.

Christiane Singer

Savoir se contenter de ce que l'on a : c'est être riche.

Lao-Tseu

On crée pour se compléter.

Henri Delacroix

La Nature, pour être commandée, doit être obéie.

Francis Bacon

Qu’est-ce que le bonheur, sinon le simple accord entre un être et l’existence qu’il mène.

Albert Camus

La violence est ce qui ne parle pas.

Gilles Deleuze

Le bonheur, c’est de continuer à désirer ce qu’on possède

Saint-Augustin

De la simplicité, de la simplicité, de la simplicité ! Oui, que vos affaires soient comme deux ou trois, et non cent ou mille.

Henry David Thoreau

Quand tu rencontres un obstacle, fais-en ta cible.

Paul Smith

Boire du thé contre le cancer de la prostate

Une nouvelle étude américaine montre les bénéfices du thé dans la prévention et la lutte contre le cancer de la prostate.

« Messieurs, buvez du thé vert pour prendre soin de votre prostate. » C'est ce que pourraient vous conseiller des chercheurs américains qui viennent de réaliser une étude sur les effets des catéchines, des polyphénols du thé, dans la prévention et la lutte contre le cancer de la prostate.
Les effets du thé contre le cancer de la prostate ont fait l’objet de nombreuses études dont LaNutrition.fr a relaté les résultats.
Cette nouvelle étude, réalisée par des chercheurs de l'université de Louisiane, a été menée sur 26 volontaires souffrant d’un cancer de la prostate à qui les scientifiques ont donné 1,3 g de catéchines par jour pendant 36 jours. Les catéchines sont des substances antioxydantes, présentes en quantité quatre fois plus importante dans le thé vert que dans le thé noir. Ces volontaires ont reçu cette dose de catéchines un mois avant une opération destinée à leur retirer la prostate (prostatectomie). Cette dose représente 12 tasses de thé et était donnée sous forme de quatre capsules par jour.
Résultats : après 36 jours de supplémentation, les scientifiques ont constaté une diminution significative de plusieurs marqueurs sanguins liés au cancer de la prostate. Cela signifie que les catéchines ont diminué la quantité de substance favorisant la croissance du cancer ou un marqueur spécifique (PSA) de ce cancer, et ce, sans toxicité pour le foie.
Avant d’encourager les personnes atteintes d’une cancer de la prostate à boire du thé vert, cette étude devrait donc être confirmée sur un grand nombre de personnes. Les chercheurs envisagent de tester l'effet d'une combinaison de plusieurs polyphénols, issus de plantes diverses.
Quoi qu’il en soit, ces résultats confirment l'idée qu'une alimentation saine et riche en fruits et légumes, comme le régime méditerranéen, peut jouer un rôle dans la prévention du cancer. Une donnée importante sachant que le cancer de la prostate est le premier cancer et la deuxième cause de décès par cancer en France chez l’homme.

Date de la dépêche : 23 juin 2009

Auteur : Sylvain DUVAL

Source : LaNutrition.fr

Mentions légales