le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Il faut perdre la moitié de son temps pour pouvoir employer l’autre.

Locke

De nos maladies, la plus sauvage est de mépriser notre être.

Montaigne

Si mon esprit est loin, ce lieu l'est aussi.

Tao Yuanming

L'homme ne vit pas cent ans et se fait du souci pour mille.

Proverbe chinois

Le premier ennemi à combattre est à l'intérieur de soi. Souvent, c'est le seul.

Christine Orban

Lorsqu'il n'y a plus rien à faire, que faites-vous?

Koan zen

Tout le monde veut vivre plus longtemps, mais personne ne veut devenir vieux.

Jonathan Swift

Le sage n’a aucune autre consistance que celle qui est dévolue au potier.

François Roustang

Le hasard ne favorise que les esprits préparés.

Pascal

Romain Rolland

Boire du thé contre le cancer de la prostate

Une nouvelle étude américaine montre les bénéfices du thé dans la prévention et la lutte contre le cancer de la prostate.

« Messieurs, buvez du thé vert pour prendre soin de votre prostate. » C'est ce que pourraient vous conseiller des chercheurs américains qui viennent de réaliser une étude sur les effets des catéchines, des polyphénols du thé, dans la prévention et la lutte contre le cancer de la prostate.
Les effets du thé contre le cancer de la prostate ont fait l’objet de nombreuses études dont LaNutrition.fr a relaté les résultats.
Cette nouvelle étude, réalisée par des chercheurs de l'université de Louisiane, a été menée sur 26 volontaires souffrant d’un cancer de la prostate à qui les scientifiques ont donné 1,3 g de catéchines par jour pendant 36 jours. Les catéchines sont des substances antioxydantes, présentes en quantité quatre fois plus importante dans le thé vert que dans le thé noir. Ces volontaires ont reçu cette dose de catéchines un mois avant une opération destinée à leur retirer la prostate (prostatectomie). Cette dose représente 12 tasses de thé et était donnée sous forme de quatre capsules par jour.
Résultats : après 36 jours de supplémentation, les scientifiques ont constaté une diminution significative de plusieurs marqueurs sanguins liés au cancer de la prostate. Cela signifie que les catéchines ont diminué la quantité de substance favorisant la croissance du cancer ou un marqueur spécifique (PSA) de ce cancer, et ce, sans toxicité pour le foie.
Avant d’encourager les personnes atteintes d’une cancer de la prostate à boire du thé vert, cette étude devrait donc être confirmée sur un grand nombre de personnes. Les chercheurs envisagent de tester l'effet d'une combinaison de plusieurs polyphénols, issus de plantes diverses.
Quoi qu’il en soit, ces résultats confirment l'idée qu'une alimentation saine et riche en fruits et légumes, comme le régime méditerranéen, peut jouer un rôle dans la prévention du cancer. Une donnée importante sachant que le cancer de la prostate est le premier cancer et la deuxième cause de décès par cancer en France chez l’homme.

Date de la dépêche : 23 juin 2009

Auteur : Sylvain DUVAL

Source : LaNutrition.fr

Mentions légales