le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Souvent au lieu de penser on se fait des idées

Louis Scutenaire

On surestime ce que l’on n’est pas et on sous-estime ce que l’on est

Malcolm Forbe

Qu’est-ce que le bonheur, sinon le simple accord entre un être et l’existence qu’il mène.

Albert Camus

La différence entre ce que nous désirons et ce que nous redoutons est à peine plus épaisse qu’un cil.

Jay Mc Inerney

Choisir son temps, c'est l'épargner.

Francis Bacon

Sois content dès qu’une petite chose progresse.

Marc Aurèle

Le bonheur dépend de nous seuls.

Aristote

De votre ami dites du bien ; de votre ennemi, ne dites rien.

Proverbe anglais

Lorsqu'il n'y a plus rien à faire, que faites-vous?

Koan zen

L´homme pressé cherche la porte et passe devant.

Goethe

Ces maladies qui font rêver les laboratoires

La Tribune note dans un article qu’« oncologie, diabète, Alzheimer focalisent les efforts de recherche des industriels ».
Le journal relève que « les coûts sont élevés mais les retours sur investissement aussi ».
Le quotidien explique « dans le cas du cancer, l’intérêt des labos peut s’expliquer par l’ampleur de la maladie, qui est responsable de 12 % des décès dans le monde, et sa relative protection contre les génériques ».
La Tribune se penche sur « les coûts de développement » et la « complexité des procédés », retenant que « s’il intéresse tant les labos, c’est que le marché de l’oncologie leur permet de rentrer dans leurs frais ».
Le journal publie les propos d’Alain Gilbert, du cabinet de conseil Bionest, qui note qu’« une fois prouvée l’efficacité d’un produit, le rapport de prix par rapport à un médicament de ville peut être de 1 à 1 000 ».

Le 26 janvier 2009

Date de la dépêche : 26 janvier 2009

Auteur : Laurent Frichet - TSAVO PRESSE

Source : www.sf-neuro.org/La Tribune

Mentions légales