le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Ce dont vous avez besoin se présentera à vous si vous ne désirez pas ce dont vous n’avez pas besoin.

Nisargadatta Maharaj

Si quelqu’un me guérit et me retire mon mal, j’entends aussi qu’il me hisse au niveau de conscience que j’aurais atteint si j’avais moi-même résolu ce que ce mal devait m’apprendre. Sinon, s’il me laisse dans le même état de conscience après m’avoir retiré mon mal, il me vole l’outil de croissance que peut être cette maladie.

Yvan Amar

Le courage n'est rien sans la sérénité.

Gandhi

Nous avons inventé la vitesse et nous tournons en rond.

Charlie Chaplin

Si tu cherches la vérité au dehors de toi, elle s'éloignera de plus en plus.

Tung-Shan

Ce qui est maintenant prouvé ne fut jadis qu'imaginé.

William Blake

Ce qu’on ne veut pas savoir de soi-même finit par arriver de l’extérieur sous forme de destin.

C.G. jung

L’avenir, tu n’as pas à le prévoir, tu as à le permettre.

Antoine de Saint Exupéry

On crée pour se compléter.

Henri Delacroix

On n'a pas encore découvert que la nature est plus en profondeur qu'en surface.

Cézanne

Les nausées de la femme enceinte protègent le bébé

Science et Vie observe que les NVG (nausées et vomissements de la grossesse), qui « concernent deux tiers des femmes, représenteraient une adaptation à notre régime alimentaire très varié, afin de protéger le bébé contre la toxicité de nourritures comme les viandes et certains végétaux ».

Le magazine se penche ainsi sur les travaux de deux chercheurs américains qui ont analysé 2 000 grossesses à travers le monde.

Le mensuel remarque que « parmi 7 sociétés traditionnelles consommant des végétaux «fades» (céréales) et aucune viande, très peu de femmes enceintes présentaient des NVG, contrairement à celles des sociétés occidentales, consommant beaucoup de viandes et de végétaux au goût prononcé ».

Science et Vie indique que « la présence de toutes les enzymes nécessaires à la détoxification de chaque composé susceptible d’attaquer l’embryon étant physiologiquement impossible, les vomissements seraient une protection efficace en début de grossesse, où les organes fœtaux sont en plein développement, alors que le système immunitaire de la femme s’affaiblit ».

Science et Vie, septembre 2008

Date de la dépêche : 15 septembre 2008

Auteur : Laurent Frichet - TSAVO PRESSE

Source : www.sf-neuro.org/Sciences et vie

Mentions légales