le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Romain Rolland

L'oeuvre d'art éveille continuellement en nous une soif et une source.

Paul Valéry

Si tu cherches la vérité au dehors de toi, elle s'éloignera de plus en plus.

Tung-Shan

Derrière chaque homme de talent se trouvent toujours d’autres homme de talent

Proverbe chinois

Méditer, c’est s’abriter dans le présent.

Fabrice Midal

Je marche pour savoir où je vais.

Goethe

A l'hôtel de la décision, les gens dorment bien.

Proverbe persan

La vieillesse, c'est l'hiver pour les ignorants et le temps des moissons pour les sages.

Proverbe juif

J’ai toujours su que pour réussir dans le monde, il fallait avoir l’air fou et être sage.

Montesquieu

La perfection est la tranquillité dans le désordre

Zhuangzi

L'allaitement profite aussi à la mère

Sciences et Avenir relaie une information de Reuters Health Information, sur une étude qui « a suivi durant 20 ans près de 1 400 femmes âgées de 18 à 30 ans ayant allaité leur nouveau-né d'un à neuf mois ».

Le magazine constate que « le risque de survenue d'un syndrome métabolique maternel (associant diabète, obésité, troubles des lipides et hypertension) chez ces mères est d'autant plus faible que l'allaitement a été prolongé ».
Le mensuel ajoute qu’« une seconde étude sur 180 nouveau-nés confirme l'intérêt de laisser l'enfant terminer sa tétée sur le même sein ».
Sciences et Avenir explique que « le lait de fin de tétée est plus riche, l'enfant tète moins longtemps, ses selles sont moins fréquentes et une meilleure croissance est assurée ».

Date de la dépêche : 10 mars 2010

Auteur : Laurent Frichet

Source : Sciences et Avenir, numéro 757

Mentions légales