le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Si la moitié de nos souhaits étaient exaucés, nos soucis seraient doublés.

Benjamin Franklin

On surestime ce que l’on n’est pas et on sous-estime ce que l’on est

Malcolm Forbe

L´homme pressé cherche la porte et passe devant.

Goethe

La folie est de se comporter toujours de la même manière et de s’attendre à des résultats différents.

Albert Einstein

Une mauvaise herbe est une plante dont on n'a pas encore trouvé les vertus.

Emerson

Pour aller de l’avant, il faut prendre du recul. Car prendre du recul, c’est prendre de l’élan.

Mc Solaar

L'esprit a beau faire plus de chemin que le coeur, il ne va jamais si loin.

Proverbe chinois

Notre problème n’est pas que nous ne sachions pas faire les choses mais que nous ne savons pas ce que nous voulons.

Théodore Monod

Lorsqu'il n'y a plus rien à faire, que faites-vous?

Koan zen

Peu importe si le début paraît petit

Henri David Thoreau

L’allaitement améliorerait les résultats scolaires des enfants

Les enfants allaités auraient de meilleures notes durant leur scolarité et une plus grande tendance à poursuivre des études supérieures à l’université que les enfants nourris au biberon.

Une étude menée par Joseph Sabia, professeur de sciences politiques à l’université de Washington et Daniel Rees, professeur d’économie à l’université de Denver, suggère que l’allaitement des enfants aurait des bénéfices éducatifs.
Les deux chercheurs ont comparé les résultats scolaires et le parcours universitaire de 191 frères et sœurs issus de 90 ménages, dont 126, nés de 56 familles, ont été allaités pendant des durées plus ou moins longues.
Les chercheurs ont constaté que par rapport à une alimentation au biberon, chaque mois d’allaitement augmente les performances scolaires d’environ 1% et la probabilité d’accéder à des études supérieures universitaires de 2%.

Les auteurs suggèrent que si l’allaitement améliore les performances scolaires c’est d’une part parce que les enfants allaités sont en meilleurs santé mais aussi parce que cette pratique améliorerait les fonctions cognitives.
Le Dr David L. Kratz, directeur du centre de Recherche en Prévention de l’université de Yale, est plus mesuré quant aux conclusions de cette étude car, selon lui, si la diminution des risques d’infection et d’obésité liée à l’allaitement est bien connue, l’amélioration des fonctions cognitives est moins certaine. Il déclare donc que « si cette étude ne prouve peut-être pas le lien entre les performances scolaires et l’allaitement, cela pourrait néanmoins être une raison supplémentaire d’allaiter son bébé ».

Date de la dépêche : 03 juillet 2009

Auteur : Alexandra Tauziac

Source : LaNutrition.fr

Mentions légales