le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

On devrait attacher moins d'importance à ce que l'on va faire qu'à ce que l'on est.

Maître Eckart

Je marche pour savoir où je vais.

Goethe

Nous avons inventé la vitesse et nous tournons en rond.

Charlie Chaplin

Les gens ont toujours peur de la nouveauté. Pour faire du neuf, il faut se donner le droit à l'erreur.

Björk

C'est une folie que de vouloir guérir le corps sans vouloir guérir l'esprit.

Platon

Nous nous rendons pitoyables ou nous nous rendons forts. La quantité de travail à fournir est la même.

Carlos Castaneda

Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages mais à avoir de nouveaux yeux.

Marcel Proust

Ce qu’on ne veut pas savoir de soi-même finit par arriver de l’extérieur sous forme de destin.

C.G. jung

Une mauvaise herbe est une plante dont on n'a pas encore trouvé les vertus.

Emerson

Il est peu et de réussites faciles, et d'échecs définitifs.

Marcel Proust

L’Académie de médecine recommande aux mères « d’allaiter plus longtemps

Le Parisien relève en effet qu’« en votant en fin de semaine dernière à l’unanimité un rapport sur l’allaitement maternel, les sages de l’Académie de médecine, d’ordinaire si mesurés, se font désormais militants de l’alimentation au sein des nourrissons ».
Le quotidien indique qu’« ils vont jusqu’à préconiser un allongement du congé maternité postnatal (4 mois minimum voire 6) pour que les bébés nourris exclusivement par leur maman aient le temps de tirer tout le bénéfice de ce lait aux vertus protectrices reconnues ».
Le Parisien note ainsi que selon les sages, les mamans « sont trop nombreuses à abandonner [l’allaitement] rapidement de retour à la maison, souvent avant un mois et demi d’allaitement laborieux et sans plaisir ».
Le Pr Bernard Salle, pédiatre en néonatalogie à Lyon, remarque : « Comment leur en vouloir ? Elles n’ont généralement reçu aucun conseil, personne n’est là pour les aider… ».
Le journal observe que « les médecins n’hésitent pas à faire leur mea culpa et considèrent que c’est l’ensemble de la profession paramédicale qui doit désormais faire des efforts pour informer les jeunes mamans et leur faciliter la tâche ».
Le Parisien rappelle qu’« une kyrielle d’études épidémiologiques démontre les bienfaits du lait maternel » pour le bébé : « diminution du risque de mort subite, renforcement du système immunitaire, moindre risque d’obésité et d’allergie […] ».
Le Pr Dominique Turck, pédiatre au CHU de Lille, retient de son côté qu’« il s’agit d’une chose naturelle, une source de satisfaction et de plaisir partagé ».

Date de la dépêche : 02 mars 2009

Auteur : Laurent Frichet - TSAVO PRESSE

Source : Le Parisien

Mentions légales