le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Je sais et je sens que faire du bien est le plus vrai bonheur que le cœur humain puisse goûter.

Jean-Jacques Rousseau

Personne ne peut vous révéler plus que ce qui repose déjà dans l'aube de vos connaissances.

Khalil Gibran

Lorsqu'il y a dix pas à faire vers quelqu'un, neuf n'est que la moitié du chemin.

Jules Barbey d'Aurevilly

Tu ne peux pas voyager sur un chemin sans être toi-même le chemin

Bouddha

La Nature, pour être commandée, doit être obéie.

Francis Bacon

Le plaisir se ramasse La joie se cueille Et le bonheur se cultive

Bouddha

Qui a vu le présent, a vu toutes choses, celles qui sont arrivées dans le passé insondable, celles qui arriveront dans l’avenir.

Marc Aurèle

La santé c'est être capable de tomber malade et de s'en relever

Georges Canguilhem

Changer le passé, les dieux eux-mêmes y sont impuissants.

Henri Heine

L'esprit a beau faire plus de chemin que le coeur, il ne va jamais si loin.

Proverbe chinois

L’Académie de médecine recommande aux mères « d’allaiter plus longtemps

Le Parisien relève en effet qu’« en votant en fin de semaine dernière à l’unanimité un rapport sur l’allaitement maternel, les sages de l’Académie de médecine, d’ordinaire si mesurés, se font désormais militants de l’alimentation au sein des nourrissons ».
Le quotidien indique qu’« ils vont jusqu’à préconiser un allongement du congé maternité postnatal (4 mois minimum voire 6) pour que les bébés nourris exclusivement par leur maman aient le temps de tirer tout le bénéfice de ce lait aux vertus protectrices reconnues ».
Le Parisien note ainsi que selon les sages, les mamans « sont trop nombreuses à abandonner [l’allaitement] rapidement de retour à la maison, souvent avant un mois et demi d’allaitement laborieux et sans plaisir ».
Le Pr Bernard Salle, pédiatre en néonatalogie à Lyon, remarque : « Comment leur en vouloir ? Elles n’ont généralement reçu aucun conseil, personne n’est là pour les aider… ».
Le journal observe que « les médecins n’hésitent pas à faire leur mea culpa et considèrent que c’est l’ensemble de la profession paramédicale qui doit désormais faire des efforts pour informer les jeunes mamans et leur faciliter la tâche ».
Le Parisien rappelle qu’« une kyrielle d’études épidémiologiques démontre les bienfaits du lait maternel » pour le bébé : « diminution du risque de mort subite, renforcement du système immunitaire, moindre risque d’obésité et d’allergie […] ».
Le Pr Dominique Turck, pédiatre au CHU de Lille, retient de son côté qu’« il s’agit d’une chose naturelle, une source de satisfaction et de plaisir partagé ».

Date de la dépêche : 02 mars 2009

Auteur : Laurent Frichet - TSAVO PRESSE

Source : Le Parisien

Mentions légales