le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Il faut un obstacle nouveau pour un savoir nouveau.

Henri Michaux

Béni est celui qui a trouvé sa tâche. Qu’il ne cherche pas d’autre félicité.

Thomas Carlyle

Si quelqu’un me guérit et me retire mon mal, j’entends aussi qu’il me hisse au niveau de conscience que j’aurais atteint si j’avais moi-même résolu ce que ce mal devait m’apprendre. Sinon, s’il me laisse dans le même état de conscience après m’avoir retiré mon mal, il me vole l’outil de croissance que peut être cette maladie.

Yvan Amar

Nous nous rendons pitoyables ou nous nous rendons forts. La quantité de travail à fournir est la même.

Carlos Castaneda

L’amitié double les joies et réduit de moitié les peines.

Francis Bacon

Chacun de nous est sans limites ; chacun de nous est inévitable ; chacun de nous avec son droit sur la Terre.

Walt Whitman

La perfection est la tranquillité dans le désordre

Zhuangzi

L’obstacle est matière à action.

Marc Aurèle

Pour aller de l’avant, il faut prendre du recul. Car prendre du recul, c’est prendre de l’élan.

Mc Solaar

Vivre simplement pour que simplement d'autres puissent vivre

Gandhi

Allaiter longtemps protège les enfants des troubles du comportement

Les enfants allaités plus de six mois auraient moins de troubles du comportement, selon une nouvelle étude australienne.
« Allaiter plus longtemps semble avoir de sérieux bienfaits pour la santé mentale de l’adolescent », explique le docteur Wendy Oddy, de l’Institut de recherche et de santé de l’enfant de West Perth (Australie) et auteur principal de cette nouvelle étude publiée dans le Journal of Pediatrics.
 
Wendy Oddy et ses collègues ont étudié 2366 enfants, soumis à une évaluation de leur santé mentale à 2 ans, 5 ans, 8 ans, 10 ans et 14 ans. Parmi ces enfants, 11 % n’ont pas été allaités, 38 % l’ont été pendant moins de six mois et 51 % ont été allaités plus de six mois.
 
Après chaque évaluation, les chercheurs ont observé que les enfants qui ont été allaités pendant moins de six mois ont davantage de problèmes de comportement. Ils intériorisent davantage, par exemple, la dépression, mais extériorisent plus leur agressivité.
 
Cependant, pour chaque mois d’allaitement supplémentaire, le comportement s’améliorait.
« L’allaitement aiderait les enfants à mieux supporter le stress et renforcerait le lien mère-enfant », notent les chercheurs.
 
« Il faut encourager un allongement de la durée de l’allaitement, puisqu’il aurait des bienfaits à long terme sur la santé mentale des enfants et des adolescents », concluent les auteurs.

Date de la dépêche : 13 janvier 2010

Auteur : Kristell ROSER

Source : LaNutrition.fr

Mentions légales