le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Tu ne peux pas voyager sur un chemin sans être toi-même le chemin

Bouddha

La différence entre ce que nous désirons et ce que nous redoutons est à peine plus épaisse qu’un cil.

Jay Mc Inerney

C’est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain n’écoute pas.

Victor Hugo

L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir mais à le permettre.

Antoine de Saint Exupéry - Extrait de ses Mémoires du large

La vieillesse, c'est l'hiver pour les ignorants et le temps des moissons pour les sages.

Proverbe juif

Derrière chaque homme de talent se trouvent toujours d’autres homme de talent

Proverbe chinois

Que fait-on quand un problème est insoluble ? On change le problème.

Jean Monnet

Accepter les dépendances que nous impose la nature, c’est la sagesse, les aimer, c’est le bonheur.

Bernard Grasset

Le réel montre plus de relationnel que de rationnel.

Michel Serres

La folie est de se comporter toujours de la même manière et de s’attendre à des résultats différents.

Albert Einstein

Allaiter longtemps protège les enfants des troubles du comportement

Les enfants allaités plus de six mois auraient moins de troubles du comportement, selon une nouvelle étude australienne.
« Allaiter plus longtemps semble avoir de sérieux bienfaits pour la santé mentale de l’adolescent », explique le docteur Wendy Oddy, de l’Institut de recherche et de santé de l’enfant de West Perth (Australie) et auteur principal de cette nouvelle étude publiée dans le Journal of Pediatrics.
 
Wendy Oddy et ses collègues ont étudié 2366 enfants, soumis à une évaluation de leur santé mentale à 2 ans, 5 ans, 8 ans, 10 ans et 14 ans. Parmi ces enfants, 11 % n’ont pas été allaités, 38 % l’ont été pendant moins de six mois et 51 % ont été allaités plus de six mois.
 
Après chaque évaluation, les chercheurs ont observé que les enfants qui ont été allaités pendant moins de six mois ont davantage de problèmes de comportement. Ils intériorisent davantage, par exemple, la dépression, mais extériorisent plus leur agressivité.
 
Cependant, pour chaque mois d’allaitement supplémentaire, le comportement s’améliorait.
« L’allaitement aiderait les enfants à mieux supporter le stress et renforcerait le lien mère-enfant », notent les chercheurs.
 
« Il faut encourager un allongement de la durée de l’allaitement, puisqu’il aurait des bienfaits à long terme sur la santé mentale des enfants et des adolescents », concluent les auteurs.

Date de la dépêche : 13 janvier 2010

Auteur : Kristell ROSER

Source : LaNutrition.fr

Mentions légales