le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Je pensais regarder le monde, et c’est le monde qui me regarde.

Saint François d’Assise

Le plus grand voyageur est celui qui a su faire une fois le tour de lui-même

Confucius

Quand tu rencontres un obstacle, fais-en ta cible.

Paul Smith

Lorsqu'il n'y a plus rien à faire, que faites-vous?

Koan zen

La violence est ce qui ne parle pas.

Gilles Deleuze

Soit on apprend à échouer, soit on échoue à apprendre.

Tal Ben Shahar

Notre problème n’est pas que nous ne sachions pas faire les choses mais que nous ne savons pas ce que nous voulons.

Théodore Monod

C'est une folie que de vouloir guérir le corps sans vouloir guérir l'esprit.

Platon

Romain Rolland

On crée pour se compléter.

Henri Delacroix

Comment soigner les allergies à l’œuf

Le Figaro annonce qu’« une étude publiée dans le New England Journal of Medicine confirme que des enfants allergiques ayant reçu, de manière régulière et progressive, des petites doses de blanc d’œuf finissent par le supporter ».

Le journal remarque que cette étude « est très importante puisqu’elle vient conforter la pratique hospitalière et rassurer les parents », rappelant que « pendant très longtemps, les médecins ont prescrit à ces enfants un régime d'éviction très strict, le plus large possible ».
« Il y a 5 ans environ, les services hospitaliers de pédiatrie et d'allergologie ont commencé à tester l'immunothérapie orale auprès de leurs jeunes patients, dont l'allergie (à l'œuf, la farine de blé ou au lait de vache) ne régressait pas naturellement. Faute d'étude prouvant son efficacité, cette méthode restait cependant difficile à généraliser »,
note Le Figaro.
Le quotidien explique donc que « l’essai mené par des chercheurs américains portait sur 55 enfants, âgés de 5 à 11 ans, qui ont ingéré quotidiennement des petites doses de blanc d’œuf, sous forme de poudre. Les quantités ont été progressivement augmentées jusqu’à atteindre 2 g par jour, soit l’équivalent d’un tiers d’œuf ».
« Résultat : après 10 mois de thérapie, 55% des enfants étaient désensibilisés. 75% l’étaient après 22 mois »
, souligne Le Figaro.
Le Dr Étienne Bidat, responsable de l'unité d'allergologie et de pneumologie du service de pédiatrie de l'hôpital Ambroise-Paré (Boulogne-sur-Seine), remarque que « l'immunothérapie par voie orale est une opportunité majeure pour les enfants présentant une allergie alimentaire persistante ».
De son côté, le Pr Anne Monneret-Vautrin, de l'Académie de médecine, note que « même si l'allergie à l'œuf guérit en général de manière spontanée vers l'âge de 6 ans ou au plus tard à l'adolescence, ce traitement accélère la guérison ».

Date de la dépêche : 20 juillet 2012

Auteur : Laurent Frichet

Source : Le Figaro

Mentions légales