le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Lorsqu'il n'y a plus rien à faire, que faites-vous?

Koan zen

Béni est celui qui a trouvé sa tâche. Qu’il ne cherche pas d’autre félicité.

Thomas Carlyle

Qui se blesse soi-même ne se manque jamais.

Proverbe berbère

Celui qui se nourrit de rêves, le vent l'emporte.

Proverbe turque

Savoir se contenter de ce que l'on a : c'est être riche.

Lao-Tseu

Méditer, c’est s’abriter dans le présent.

Fabrice Midal

Le sage ne s’afflige jamais des maux présents, mais emploie le présent pour en prévenir d’autres.

W. Shakespeare, Richard II

Il existe un curieux paradoxe : quand je m'accepte tel que je suis, alors je peux changer.

Carl Rogers

Le mental vit dans un cercle vicieux. Il crée lui-même les problèmes et essaie ensuite de les résoudre.

Swami Prajnanpad

L'oeuvre d'art éveille continuellement en nous une soif et une source.

Paul Valéry

Les UV des cabines de bronzage classés cancérigènes

Le Parisien note que « pour le Centre international de recherche sur le cancer, c’est désormais une certitude. Les UV des cabines de bronzage, jusqu’à présent considérés comme «probablement» cancérigènes, sont officiellement classés «cancérigènes» par cette agence de l’OMS ».

Le journal relate ainsi la « conclusion d’un groupe de 20 experts de 9 pays, présentée dans le Lancet Oncology ».
Le Parisien relève que selon le Circ, « l’exposition aux UV artificiels avant l’âge de 30 ans augmente de 75% le risque de mélanome », l’organisme publiant « des résultats scientifiques de sorte que les agences sanitaires nationales puissent prendre les décisions qu’elles jugent nécessaires ».
Le quotidien livre la réaction de la présidente de la Confédération nationale de l’esthétique parfumerie, Régine Ferrère, qui déclare que « le bronzage en cabine n’est pas dangereux, c’est un produit de bien-être à condition qu’il soit consommé avec modération », et rappelle les règles d’utilisation à respecter.
Le Parisien souligne qu’« au printemps dernier, l’Académie de médecine avait réitéré sa «très forte opposition» à l’utilisation des cabines de bronzage, jugeant leur «caractère dangereux indéniable» ».

Date de la dépêche : 29 juillet 2009

Auteur : Laurent Frichet

Source : Le Parisien

Mentions légales