le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Accepter, ce n’est pas la même chose que s’adapter tant bien que mal.

Swami Prajnanpad

La vie de chacun de nous n’est pas une tentative d’aimer, elle est l’unique essai.

Pascal Quignard

Si tu cherches la vérité au dehors de toi, elle s'éloignera de plus en plus.

Tung-Shan

La tradition c’est le choix des expériences les meilleures.

Aristote

Quand tu rencontres un obstacle, fais-en ta cible.

Paul Smith

La santé c'est être capable de tomber malade et de s'en relever

Georges Canguilhem

La vieillesse, c'est l'hiver pour les ignorants et le temps des moissons pour les sages.

Proverbe juif

Pour aller de l’avant, il faut prendre du recul. Car prendre du recul, c’est prendre de l’élan.

Mc Solaar

Ecouter, c’est être attentif à quelqu’un qui souffre, ce n’est pas lui donner une solution ou une explication à sa souffrance, c’est lui permettre de la dire et de trouver lui-même son propre chemin pour s’en libérer.

Vivre simplement pour que simplement d'autres puissent vivre

Gandhi

Le sport sur ordonnance

Alexandra Echkenazi constate dans Le Parisien que « les Français ne se remuent pas assez. Le sport a pourtant de nombreux impacts positifs sur notre bien-être, et rallonge même notre espérance de vie. C’est ce qui ressort d’une enquête que nous révélons en exclusivité ».

La journaliste relaie ainsi les résultats d’une enquête du groupe CCM Benchmark pour le site Sante-medecine.net, menée auprès de 7.753 internautes, relevant que « seulement 28% des Français pratiquent une activité physique régulière ».
Le Dr Pierre Hordé, généraliste et allergologue, à l’origine de l’enquête, déclare que « ce n’est pas assez. Le sport ne sert pas seulement à affiner la silhouette. Seulement 50% des personnes interrogées le savent, mais il a aussi des effets bénéfiques sur la santé, et non des moindres ».
Le médecin explique ainsi qu’« une étude montre que 15 minutes d’activité physique par jour en moyenne prolongent la vie de 3 ans ».
Alexandra Echkenazi relève en outre que « l’activité physique rend plus endurant et diminue les risques de dysfonctionnement érectile », selon une étude parue en 2011 dans le Jama, ou encore note que « le sport réduit le risque de contracter un cancer de 40 à 50% pour le côlon, et de 15 à 20% pour le sein chez les femmes non ménopausées ».
Le Dr Hordé estime que « le sport doit être considéré comme un médicament, une thérapie. Les médecins doivent davantage y penser lors de leur consultation ».

Date de la dépêche : 01 juillet 2012

Auteur : Laurent Frichet

Source : Le Parisien

Mentions légales