le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Qui craint de souffrir, souffre déjà de ce qu'il craint.

Montaigne

Je ne m´attends pas à trouver un saint aujourd´hui. Si je pouvais seulement trouver un sage, je m´en contenterais.

Confucius

Tout le monde croit que le fruit est l'essentiel de l'arbre quand, en réalité, c'est la graine.

Nietzsche

Balayer est un art en soi.

Gandhi

Toute libération juste n'affranchit pas seulement de quelque chose, mais aussi vers quelque chose.

Karlfried Graf Dürckheim

C’est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain n’écoute pas.

Victor Hugo

D'abord ils vous ignorent, puis ils vous raillent, ensuite ils vous combattent, enfin vous gagnez

Gandhi

Le hasard ne favorise que les esprits préparés.

Pascal

Par l'attention les choses existent.

Dokhusho Villalba

La santé c'est être capable de tomber malade et de s'en relever

Georges Canguilhem

L'Académie de médecine dénonce les cabines à UV

Le Figaro indique que « l'Académie de médecine, dans un communiqué, s'est insurgée contre le laxisme des autorités sanitaires, qui, selon elle, n'informent pas suffisamment la population des dangers des cabines » à UV.

Le journal rappelle en effet que « les experts sont formels depuis plusieurs années déjà : ces cabines augmentent le risque de cancer de la peau, mélanome malin et cancer basocellulaire ».
Le quotidien note que « l'Académie déplore également «que la promotion d'une telle pratique puisse être faite à la télévision ou dans les salles de cinéma sans un avis défavorable du Conseil supérieur de l'audiovisuel» ».
« Pour l'Académie, la législation faussement protectrice de l'individu laisse croire que, sous réserve d'une stricte observance des recommandations émises par les pouvoirs publics et d'un encadrement de cette activité par un personnel qui n'est formé qu'en quelques heures, l'usage des cabines émettant des rayons UV reste acceptable », poursuit Le Figaro.
L’Académie remarque ainsi que « toutes les études sérieuses montrent que, bien avant que n'apparaisse la pigmentation attendue par l'utilisateur des cabines à UVA, les altérations de la peau sont déjà présentes, et pour certaines définitives ».
De son coté, le Dr Claudine Blanchet-Bardon, vice-présidente du Syndicat national des dermato-vénérologues, déclare : « Il faut que les pouvoirs publics, qui mènent des campagnes contre le tabac, fassent aussi de l'information contre les cabines à UV. Certains gérants de cabine prétendent traiter un certain nombre de maladies avec les UV, alors qu'ils irradient de manière intensive et dangereuse leurs clients ».

Le Parisien relève également que « faire des UV, c’est dangereux ».
Le journal note que « les experts en appellent aux pouvoirs publics », et indique que « la meilleure des préventions contre le cancer de la peau reste le dépistage régulier ».
« Justement, ce jeudi, partout en France, plus de 1 000 dermatologues examinent gratuitement et anonymement les visiteurs, dans des centres mis spécialement en place pour la 11ème Journée de dépistage des cancers de la peau », précise le quotidien.
Le Parisien livre les propos de Marc Boutet, président du Syndicat national des professionnels du bronzage en cabine, qui remarque pour sa part : « La loi est très stricte en France, elle limite la puissance des machines et nous impose d’informer les clients. On leur propose des plans de bronzage en fonction de leur type de peau. Le risque de coup de soleil est nul ».

Date de la dépêche : 28 mai 2009

Auteur : Laurent Frichet - TSAVO PRESSE

Source : Le Figaro, Le Parisien

Mentions légales