le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Ecouter quelqu'un, c'est lui permettre d'entendre ce qu'il dit.

Jacques Salomé

L’amitié double les joies et réduit de moitié les peines.

Francis Bacon

Vivre simplement pour que simplement d'autres puissent vivre

Gandhi

Celui qui a franchi le seuil de la porte a déjà parcouru une bonne partie du chemin.

Proverbe hollandais

Pour cacher un mensonge, il faut mentir mille fois.

Proverbe indien

Le trop de quelque chose est le manque de quelque chose.

Proverbe arabe

Qui a vu le présent, a vu toutes choses, celles qui sont arrivées dans le passé insondable, celles qui arriveront dans l’avenir.

Marc Aurèle

L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir mais à le permettre.

Antoine de Saint Exupéry - Extrait de ses Mémoires du large

La santé c'est être capable de tomber malade et de s'en relever

Georges Canguilhem

Il faut un obstacle nouveau pour un savoir nouveau.

Henri Michaux

Faire du sport régulièrement accroît l'espérance de vie

Pascale Santi remarque dans Le Monde que « le manque d'activité physique est responsable d'un décès sur dix dans le monde, à peu près autant que le tabac ou l'obésité », selon une étude publiée dans le Lancet.

La journaliste relève ainsi que « pour la seule année 2008, l'inactivité physique serait responsable de 5,3 millions des 57 millions de décès répertoriés à travers le monde. L'OMS estime pour sa part que la sédentarité fait chaque année quelque 2 millions de victimes dans le monde. Entre 60% et 85% des adultes ne bougent pas suffisamment. L'activité physique moyenne est ainsi tombée à 1 heure par jour en 2000 ».
L’un des auteurs de l’étude, Harold W. Kohl (université du Texas), remarque que « les conséquences de l'inactivité physique continuent à être sous-évaluées, en dépit de preuves solides existant depuis plus de 60 ans quant à son impact sur la santé. […] Beaucoup reste à faire pour traiter l'absence d'exercice comme un vrai problème de santé publique ».
Pascale Santi relève que selon l’Inserm, « la pratique d'une activité modérée (au moins 20 minutes trois fois par semaine) ou intense (au moins 3 heures par semaine) diminue de 30% le risque de mortalité prématurée. De plus, la pratique régulière d'un sport "améliore le bien-être émotionnel, le bien-être physique, la qualité de vie et la perception de soi" ».
La journaliste observe en outre que « le Dr I-Min Lee (Harvard Medical School de Boston) souligne dans The Lancet que 6 à 10% de quatre grandes maladies non transmissibles (maladies cardio-vasculaires, diabète de type 2, cancers du sein et du côlon) seraient liées au fait de pratiquer moins de 150 minutes d'activité modérée par semaine, moyenne recommandée par l'OMS, qui suggère par exemple 30 minutes de marche rapide 5 jours par semaine ».
« Selon une autre étude réalisée dans 122 pays et dirigée par le Dr Pedro C. Hallal (université de Pelotas, au Brésil), citée dans la revue britannique, un tiers des adultes et 4 adolescents sur 5 dans le monde ne font pas suffisamment d'exercice physique, ce qui accroît de 20% à 30% leur risque d'avoir des maladies cardio-vasculaires, du diabète et certains cancers »,
continue Pascale Santi, qui conclut ainsi : « En généralisant l'activité physique, l'espérance de vie de la population mondiale pourrait augmenter de 0,68 année, estiment les spécialistes ».

Date de la dépêche : 06 août 2012

Auteur : Laurent Frichet

Source : Le Monde

Mentions légales