le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Le bonheur dépend de nous seuls.

Aristote

Ce qu’on ne veut pas savoir de soi-même finit par arriver de l’extérieur sous forme de destin.

C.G. jung

Il se pourrait qu’aucune pensée, si fugitive, si inavouée soit-elle, ne passe dans le monde sans laisser de trace.

Cesare Pavese

Il ne faut pas compter sur ceux qui ont créé les problèmes pour les résoudre.

Albert Einstein

Si tu cherches la vérité au dehors de toi, elle s'éloignera de plus en plus.

Tung-Shan

Romain Rolland

Personne ne peut vous révéler plus que ce qui repose déjà dans l'aube de vos connaissances.

Khalil Gibran

La sagesse c’est d’avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu’on les poursuit.

Oscar Wilde

L’esprit cache, se voile des choses ; mais le corps sait, peut-être.

Henry Bauchau

De la simplicité, de la simplicité, de la simplicité ! Oui, que vos affaires soient comme deux ou trois, et non cent ou mille.

Henry David Thoreau

Contre le cancer, ne restez pas assis trop longtemps !

C’est ce que titre Le Parisien. Le journal relève en effet que « des chercheurs viennent de démontrer que la station assise prolongée est un facteur aggravant de cancer. Pour minimiser les risques, n’hésitez pas à marcher le plus possible, notamment au travail », conseille le quotidien.

Le Parisien se penche sur des travaux de chercheurs de l’institut Baker en Australie, dévoilés lors du congrès de l’American Institute for Cancer Research, qui « ont analysé 46 études médicales publiées entre 1996 et janvier 2011 portant sur les temps assis des patients. Ils ont mis ces données en relation avec le tour de hanche des volontaires, la résistance à l’insuline et un marqueur de l’inflammation, qui sont trois indicateurs connus pour être liés à un risque de cancer accru ».
« Ceux qui passent le moins de temps sur leur séant affichent les indicateurs les plus bas 
», relève le journal, qui ajoute que « la sédentarité entre aussi en jeu dans les risques de rechute, pour les personnes en rémission ».
Le quotidien ajoute que selon une autre étude, menée par des chercheurs américains de la Mayo Clinic, « nous passons en moyenne près de 60% de notre temps éveillé assis. […] Chez les personnes travaillant dans un bureau, ce taux s’élève même à 75% en moyenne ».


Date de la dépêche : 13 novembre 2011

Auteur : Laurent Frichet

Source : Le Parisien

Mentions légales