le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

La pauvreté, c'est le maximum d'effort pour le minimum de résultat. La richesse, c'est le minimum d'effort pour le maximum de résultat

Pascal

Le plaisir se ramasse La joie se cueille Et le bonheur se cultive

Bouddha

La personne qui entre d'un côté de l'expérience méditative n'est pas la même que celle qui sort de l'autre côté.

Gunaratana

Lorsqu'il y a dix pas à faire vers quelqu'un, neuf n'est que la moitié du chemin.

Jules Barbey d'Aurevilly

Il faut perdre la moitié de son temps pour pouvoir employer l’autre.

Locke

Souvent au lieu de penser on se fait des idées

Louis Scutenaire

Réserve une demi-heure chaque jour à la prière, sauf lorsque tu as beaucoup à faire. Dans ce cas prends une heure.

François de Sales

Faire un peu est mieux que ne rien faire. Faire un peu plus est mieux que faire un peu moins. Faire de son mieux et s'en réjouir reste l'essentiel.

C'est une absolue perfection, et comme divine, que de savoir jouir loyalement de son être.

Montaigne

L'homme ne vit pas cent ans et se fait du souci pour mille.

Proverbe chinois

Bientôt tous myopes ?

C’est ce que se demande Alexandra Echkenazi dans Le Parisien. La journaliste observe qu’« une véritable épidémie touche l’Asie, avec l’explosion des cas de myopie, notamment chez les jeunes habitant les zones urbaines. Un phénomène en train de gagner d’autres pays, dont la France ».

Alexandra Echkenazi aborde ainsi une étude que vient de publier le Pr Ian Morgan de l’Australian National University dans le Lancet, selon laquelle « près de 90% des jeunes Asiatiques souffrent de myopie et cette explosion des cas est en train de gagner l’Europe ».
La journaliste remarque que selon le Pr Morgan, « la génétique ne peut pas tout expliquer. […] Selon cette enquête, chez les élèves en dernière année de lycée, les taux les plus élevés de myopie au monde, de 80 à 90%, sont relevés dans les grandes villes de Chine, de Taïwan, du Japon, de Singapour et de Corée du Sud. Comment expliquer cette épidémie ? Par le mode de vie des jeunes générations, qui privilégient études, lectures, télévision et jeux vidéo, affirme le chercheur ».
Alexandra Echkenazi précise que « Ian Morgan n’accuse pas directement les écrans d’affecter les yeux. C’est en fait le manque de lumière extérieure […] qui atteint selon lui la vision », relevant que « la lumière vive stimule la dopamine, un neurotransmetteur connu pour bloquer la croissance excessive de l’œil, à l’origine de la myopie ».
La journaliste remarque qu’« à un degré certes moindre, les Etats-Unis et l’Europe connaissent aussi une explosion des cas ». Florence Malet, ophtalmologiste au CHU de Bordeaux, note ainsi que « près de 40% des jeunes sont myopes aux Etats-Unis. La France aussi connaît une hausse, mais beaucoup plus légère, avec 25 à 30% de cas ».
La spécialiste ajoute que « le manque de lumière est un important facteur. D’ailleurs, en Chine, on ne compte que 3% de myopes parmi les enfants qui vivent dans les campagnes ensoleillées. Même constat dans la région du cercle arctique ».
Alexandra Echkenazi conclut que « des lentilles de contact permettant de freiner chez l’enfant l’évolution de cette affection de la vision sont en cours d’élaboration. Et, chez l’adulte, l’opération laser affiche de très bons résultats ».

Date de la dépêche : 16 mai 2012

Auteur : Laurent Frichet

Source : Le Parisien

Mentions légales