le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Personne ne peut vous faire sentir inférieur sans votre propre consentement.

Eleonor Roosevelt

Tu cesseras de craindre en cessant d’espérer

Sénèque

Le plus grand voyageur est celui qui a su faire une fois le tour de lui-même

Confucius

Qu’est-ce que le bonheur, sinon le simple accord entre un être et l’existence qu’il mène.

Albert Camus

La Nature, pour être commandée, doit être obéie.

Francis Bacon

Il y a trois grands mystères de la nature : l'air pour l'oiseau, l'eau pour le poisson et l'homme pour lui-même.

Proverbe hindou

Si tu cherches la vérité au dehors de toi, elle s'éloignera de plus en plus.

Tung-Shan

La perfection est atteinte non pas quand il n'y a plus rien à ajouter mais lorsqu'il n'y a plus rien à retrancher.

Saint-Exupéry

Sois calme et comprends, car tu te troubles et dans ta demeure intérieure tu atténues la lumière.

Saint Augustin

L’amitié double les joies et réduit de moitié les peines.

Francis Bacon

Alzheimer : La musicothérapie améliore la vie du malade

Libération publie sur son site Internet un entretien avec Dominique Bertrand, musicien et formateur au Centre international de musicothérapie, à Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis), qui « explique les bienfaits de cette forme de thérapie sur certaines maladies, dont celle d'Alzheimer ».
Le musicien note que « l'intérêt pour cette maladie date de 7 ou 8 ans », et explique : « La musicothérapie dans le cadre d'Alzheimer va contribuer à améliorer la vie du malade. La chanson est très utilisée dans ce cas. Elle permet de faire travailler le souffle et la mémoire et de maintenir une activité. Les ateliers consistent souvent en l'écoute d'une musique qui correspond à l'âge du malade pour susciter des souvenirs et vaincre l'isolement ». Dominique Bertrand observe par ailleurs que « plusieurs écoles se sont formées notamment au travers de cursus universitaires. Il y a des recherches en cours mais il n'y a rien d'officiel car le statut de musicothérapeute n'est pas reconnu par un diplôme d'Etat ».
« A partir du moment où l'on commence à avoir des résultats, on devrait être reconnu », estime le musicien.

Libération, le 30 janvier 2009

Date de la dépêche : 30 janvier 2009

Auteur : Laurent Frichet - TSAVO PRESSE

Source : www.sf-neuro.org/Libération

Mentions légales