le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Ne crains pas d'avancer lentement, crains seulement de t'arrêter.

Proverbe chinois

La différence entre ce que nous désirons et ce que nous redoutons est à peine plus épaisse qu’un cil.

Jay Mc Inerney

Le réel montre plus de relationnel que de rationnel.

Michel Serres

Peu importe si le début paraît petit

Henri David Thoreau

On crée pour se compléter.

Henri Delacroix

La santé c'est être capable de tomber malade et de s'en relever

Georges Canguilhem

Que fait-on quand un problème est insoluble ? On change le problème.

Jean Monnet

Tu cesseras de craindre en cessant d’espérer

Sénèque

L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir mais à le permettre.

Antoine de Saint Exupéry - Extrait de ses Mémoires du large

Souvent au lieu de penser on se fait des idées

Louis Scutenaire

« Pour le cour, le sprint vaut le marathon »

Le Figaro note en effet que « des chercheurs anglais et américains viennent de démontrer [dans l'American Journal of Human Biology] que des efforts courts mais intenses, tels les sprints, sont une alternative efficace aux courses de fond pour améliorer les facteurs de risque cardio-vasculaires ».

Le quotidien explique que « pendant 7 semaines, ils ont soumis une trentaine d'adolescents à trois séances hebdomadaires d'activité physique, soit sous forme de courses d'endurance de 20 minutes, soit de séries de petits sprints d'une vingtaine de mètres ».
« Ces deux groupes ont été comparés à des témoins de même âge sans entraînement sportif sur de multiples critères : poids, tension artérielle, capacité d'oxygénation, marqueurs sanguins comme le cholestérol. », poursuit le journal.
Le Figaro remarque que « les deux types d'activité ont amélioré les facteurs de risque cardio-vasculaire, mais les ados du groupe footing y ont passé bien plus de temps (420 minutes) que ceux du groupe sprint (63 minutes). En termes de rapport qualité/prix ou plutôt d'efficacité par rapport au temps passé, les petits sprints sont donc une activité physique tout à faire rentable pour les adolescents, estiment les chercheurs ».
Le quotidien d'ajouter : « Jogging, sprint, marche ou autre sport, l'essentiel est en tout cas de trouver une activité ludique qui fait se lever de sa chaise ».

Date de la dépêche : 16 mai 2011

Auteur : Laurent Frichet

Source : Le Figaro / neuroScoop

Mentions légales